Société

La Souterraine : Altia vendu à AIAC

Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse mardi 15 avril 2014 à 11:15

Altia-La Souterraine et ses 330 salariés changent d'actionnaire. C'est officiel depuis ce lundi 14 avril et la visite en Limousin de deux représentants de Transatlantic Industries LLC, une filiale du fonds d'investissement américain AIAC.

Ils avaient été rachetés fin 2009. Un peu plus de quatre ans après, les 330 salariés d'Altia-La Souterraine changent une nouvelle fois d'actionnaire. C'était dans les tuyaux depuis ce vendredi 11 avril, avec la présentation en comité d'entreprise du projet de cession des cinq usines d'emboutissage d'Altia à AIAC, un fonds d'investissement américain.C'est donc officiel depuis ce lundi 14 avril. Deux représentants de Transatlantic Industries LLC, filiale du groupe d'investissement américain AIAC, sont venus visiter les deux sites limousins d'Altia à Bessines puis à La Souterraine.

Des salariés arrêtent le travail pour rencontrer les responsables américains - Radio France
Des salariés arrêtent le travail pour rencontrer les responsables américains © Radio France - Valérie Mosnier
Une vente ultra rapide

Tout est en fait signé depuis le vendredi 11 avril au soir, 23H30. Mais les salariés ne l'ont appris que le lundi 14 avril en rentrant de week-end. Tout est allé très vite parce qu'il y a eu transfert d'actions entre l'ancienne direction et le fonds d'investissement. Et maintenant ? Les salariés et leurs représentants se posent beaucoup de questions et sont loins d'être rassurés par le repreneur et ses "émissaires". Ils garantissent les salaires et ne parlent pas de licenciements pour l'instant. Les syndicats restent méfiants. Ils attendent du concret sur le remboursement de la dette ET le projet industriel.

Yannick Augras, représentant CGT au Comité d'Entreprise Altia-La Souterraine

La question de la dette inquiète Yannick Augras, délégué CGT sur le site de La Souterraine

Bruno Grimaux délégué FO sur le site de Bessines

Altia-La Souterraine emploie environ 330 salariés. Il est le deuxième employeur privé en Creuse, après Dagard.Un CE doit se tenir d'ici la fin du mois sur le site de La Souterraine. Quant à la deuxième réunion avec les constructeurs automobiles à Paris, elle est toujours maintenue au 24 avril.

L'annonce de la vente doit être faite ce mardi sur les sites de Meaux, Beaucoucourt et Besançon.

Les deux hommes à Bessines, puis à La Souterraine dans l'après-midi