Société

La station du Grand Échaillon va-t-elle ouvrir cet hiver ?

Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 25 octobre 2016 à 20:32

La station du Col de Rousset dans le Vercors
La station du Col de Rousset dans le Vercors © Radio France - Stéphane Milhomme

Rien n'est moins sûr. Ce mardi, le président du Conseil départemental de la Drôme présentait un grand plan pour le Vercors, aux maires du secteur. D'importants investissements en vue, mais le Département veut aussi se désengager du Grand Échaillon.

Pourra-t-on skier au Grand Échaillon cet hiver ? Rien n'est certain. Le département de la Drôme a annoncé son intention de se désengager du domaine de cette petite station de ski de fond, et de vendre le bâtiment qui abrite l'auberge. "Dans les semaines ou mois à venir" confirme Laurent Lanfray, le vice-président en charge de l'économie, de l'emploi et du tourisme au Conseil départemental. Il était donc prévu que le Département n'assure pas l'exploitation du site cet hiver. C'est une douche froide pour Jacqueline Charve, la maire de Léoncel, la commune sur laquelle se situe la station.

La station du Grand Echaillon dans le Vercors va-t-elle fermer?

Devant la contestation des maires du Vercors et du Royans, qui réclament un "sursis" d'un an, le président du Conseil départemental, Patrick Labaune promet de réfléchir. Il pourrait mettre en vente tout en exploitant la station encore cet hiver. C'est aux maires du Vercors et du Royans qu'était présenté hier un plan pour leur territoire. Le président du Conseil départemental, et quelques uns des élus de sa majorité, en charge des dossiers en question se sont rendus à Saint-Jean-en-Royans (Drôme) pour rencontrer les élus locaux.

Près de 12 millions d'euros d'investissements dans les cinq ans

Patrick Labaune a annoncé l'investissement de 12 millions d'euros sur le plateau, d'ici la fin de son mandat en 2021. Cela comprend 1,4 millions d'euros pour le développement du numérique (téléphonie, et internet haut-débit), six millions d'euros pour lancer un grand projet touristique autour des "Routes vertigineuses" (voir ci-dessous) et 3,5 millions d'euros en faveur des stations de ski.

3,5 millions d'euros d'investissements dans les stations du Vercors

Parmi les projets à venir dans les stations :

  • au Col de Rousset : la construction d'une "luge 4 saisons" (pour un montant d'1,6 millions d'euros, inaugurée en décembre) ; l'installation d'un canon à neige sur la partie réservée aux débutants ; le remplacement de trois téléskis par un télésiège ; le réaménagement des pistes de ski, lié à l'enneigement naturel, etc.)

  • à Font d'Urle : l'installation d'un canon à neige sur le bas de la station ; la construction d'un nouveau téléski (le téléski de la Combe aux ânes) ; le réaménagement du parking actuel et la création d'un nouveau parking, etc.

En revanche, ces investissements s'accompagneront d'une baisse du budget de fonctionnement, de la part du département. Le Conseil départemental qui souhaite la création d'une Société Publique Locale, dont feront partie les maires du secteur, pour être plus impliqués dans les décisions et le financement.

Les "routes vertigineuses", LA future attraction touristique du Vercors

Le Conseil départemental de la Drôme veut créer une "attraction touristique phare", dans le Vercors. Le président et son vice-président en charge du tourisme comptent se baser sur les atouts exceptionnels du Plateau que sont ses routes en encorbellement. Le Département va investir six millions d'euros pour créer une passerelle piétonne au-dessus de la route des Grands Goulets (qui pour des raisons de sécurité ne sera pas rouverte, même partiellement) et un skywalk, une plateforme en verre, au-dessus de Combe Laval. Les précisions de Laurent Lanfray, est vice président du Département en charge de l'économie, du tourisme et de l'emploi :

Un projet touristique autour des "routes vertigineuses" dans le Vercors

Un important chantier, avec d'importantes contraintes (environnementales, notamment), mais les élus du Conseil départemental espèrent une inauguration en 2020.

Le Grand Echaillon, dans la Drôme - Radio France
Le Grand Echaillon, dans la Drôme © Radio France - Denis Souilla

Partager sur :