Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La SNSM des Sables-d'Olonne n'a de nouveau plus de bateau pour plusieurs semaines

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan

Le centre de formation de la SNSM de Saint-Nazaire récupère ce lundi matin son bateau, prêté aux Sables-d'Olonne qui n'a plus de bateau depuis le naufrage du 7 juin. Le canot dernière génération des Sables, lui, part en réparation pour plusieurs semaines.

Le canot tout temps (à gauche) part en réparation, la vedette Amiral de Castelbajac (à droite) rentre à Saint-Nazaire.
Le canot tout temps (à gauche) part en réparation, la vedette Amiral de Castelbajac (à droite) rentre à Saint-Nazaire. © Radio France - Marc Bertrand

Vendée, France

La SNSM des Sables d'Olonne se retrouve une fois de plus sans bateau. Le centre de formation des sauveteurs en mer de Saint-Nazaire vient chercher ce lundi 9 septembre au matin la vedette qu'il a prêté aux Sables au mois d'août. Trois mois après le drame du 7 juin où trois sauveteurs ont trouvé la mort dans le naufrage de leur canot Jack Morisseau, il n'y a de nouveau aucun moyen d'intervention en mer dans le port de pêche. 

Il y a bien l'autre bateau de la SNSM des Sables, le canot tout-temps Jacques Joly. Mais il n'est toujours pas opérationnel. Cela fait trois ans qu'il a été livré, mais des défauts sur le bateau l'empêche de sortir par gros temps. La direction nationale de la SNSM s'est décidée cet été à demander une expertise des travaux à faire. Elle avait laissé entendre que le canot serait réparé pour la rentrée

Un mois pour réparer le Jacques Joly ?

Finalement, le Jacques Joly ne partira que ce lundi soir à Carantec dans le Finistère, dans le chantier naval Sibiril où il a été construit, pour plusieurs semaines de réparation. La SNSM dit que ça va durer deux semaines, mais vu les travaux à faire, "ce sera plutôt un mois", selon David Bossard, de la SNSM des Sables-d'Olonne. 

Le sauveteur aurait voulu que le bateau soit réparé aux Sables, le port disposant des infrastructures nécessaires : "On aurait pu garder un oeil sur les réparations". Mais "c'est Paris qui décide".  En attendant, la SNSM des Sables est de nouveau sans bateau, alors que l'automne arrive, et avec lui le mauvais temps. Les sauveteurs de la SNSM vont, en attendant, rencontrer de nouveau des membres de la mission parlementaire sur le sauvetage en mer. Elle doit rendre fin octobre son rapport sur l'accident du 7 juin et les pistes de réforme de la SNSM. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu