Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La suspension des vols Ryanair jusqu'en mars 2021 exaspère la communauté britannique

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu Creuse

La compagnie aérienne Ryanair a suspendu l'ensemble de ses vols vers l'Angleterre depuis le Limousin. Ryanair explique que la crise sanitaire nuit à son trafic aérien. Le nombre de passagers a chuté. Cette décision exaspère la communauté d'expatriés présente dans le Limousin.

Il faudra attendre au moins le mois de mars 2021 pour revoir un avion Ryanair sur le sol limousin.
Il faudra attendre au moins le mois de mars 2021 pour revoir un avion Ryanair sur le sol limousin. © Radio France - Nicolas Blanzat

Caroline est en colère. Depuis le début de la crise sanitaire, Ryanair a régulièrement supprimé des vols au départ de Limoges vers l'Angleterre. Ce samedi, cette expatriée a découvert la suspension des vols vers l'Angleterre jusqu'au mois de mars 2021, a minima. "J'avais réservé un billet pour début novembre, il y a seulement deux semaines. Ryanair savait à ce moment-là qu'ils allaient annuler les vols jusqu'en mars mais sur leur site ils ont laissé les ventes ouvertes. Ils nous ont fait payer pour rien, c'est indécent ! "

Les solutions de repli pour rentrer en Grande-Bretagne sont peu nombreuses explique Caroline. "De nombreux ferrys sont annulés. Il y a la solution du train mais les prix explosent." Avec l'annulation des vols Ryanair, les expatriés ont vu les prix pour traverser le tunnel sous la Manche exploser car la demande augmente. "Ils sont passés de 200 à 360 euros le ticket."

Des expatriés bloqués, place au covoiturage

Marry Tarry observe que cette suspension des vols bloque de nombreuses familles dans le Limousin. Elle est présidente de l'association franco-britannique à Marval en Haute-Vienne qui regroupe plusieurs familles des deux pays. "Nous avons des amis qui sont venus pour la Toussaint. Ryanair ne les avait pas prévenus qu'ils allaient suspendre les liaisons subitement. En Angleterre aussi il risque d'y avoir des Français bloqués." Pour rentrer, c'est la débrouille : "Sur les réseaux sociaux ça chauffe ! Les gens cherchent des covoiturages. Ce n'est pas simple." 

On ne peut pas attendre beaucoup de loyauté chez Ryanair"

Marry Tarry n'est plus surprise par les méthodes de la compagnie low cost. "Nous avons l'habitude avec eux. Ils ne sont pas corrects. Ils ne préviennent pas à l'avance. On ne paye pas très cher leurs services alors on ne peut pas attendre beaucoup de loyauté."

Moins de passagers à bord

Caroline, elle, comprend que l'entreprise doit faire face à la crise. "J'ai pris l'avion à la fin du mois d'août. Il n'y avait que 20 personnes à bord. C'est une entreprise commerciale, elle doit avoir plus de passagers." La compagnie explique que les mesures de quatorzaine au Royaume-Uni pour les passagers en provenance de la France ont fait chuter le nombre de passager.

Noël arrive à grands pas et sans avion, la situation se complique. "Je pense que la compagnie pourrait cibler un aéroport comme Limoges pour faire des liaisons juste pour Londres au moins une par semaine mais pas zéro. Nous avons besoin de voir nos familles même avec la quatorzaine. C'est important pour nous.", soupire Caroline. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess