Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La taxe d'habitation sera totalement supprimée en Côte-d'Or en 2023

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le ministre de l'Action et des Comptes Publics a confirmé la fin de la taxe d'habitation en Côte-d'Or en 2023. L'économie moyenne est de 651 euros par foyer. Les maires s'inquiètent sur la compensation des 136 millions d'euros de finances locales de cette taxe d'habitation.

La taxe d'habitation disparaîtra totalement en 2023 en Côte-d'Or
La taxe d'habitation disparaîtra totalement en 2023 en Côte-d'Or © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Côte-d'Or, France

La taxe d'habitation sera complètement supprimée en 2023 en Côte-d'Or. Quel que soit le montant de votre revenu, cette taxe va complètement disparaître. Le ministre de l'Action et des Comptes Publics, Gérard Darmanin, l'a confirmé. Pour 80% des français, la taxe d'habitation aura disparu l'année prochaine. Les foyers les plus riches seront les derniers à payer cette taxe d'habitation jusqu'en 2023.  En moyenne en Côte d'Or, le gain sera de 651 euros par foyer.

651 euros en moyenne par foyer en Côte-d'Or

Les disparités sont importantes : ceux qui vont voir le plus la différence, ce sont les habitants de Daix, le gain moyen sera de 1106 euros en 2023.  A Blanot, l'économie sera de seulement 211 euros. A Dijon, ce sera 766 euros. 245 000 foyers sont concernés en Côte-d'Or. Au total ce sont 136 millions d'euros qui ne sont plus perçus par les communes en Côte-d'Or. 

Ne pas déshabiller le département pour habiller les communes

Le président de l'association des maires redoute que la fin de cette taxe soit aussi la fin du lien entre les habitants et leurs communes. Ludovic Rochette reconnait que "la taxe d'habitation était injuste". Il demande aussi au gouvernement de ne pas répercuter la fin de la taxe d'habitation sur d'autres collectivités comme le département : "il ne faudrait pas déshabiller une autre collectivité comme le département pour habiller les communes. L'autre question est l'autonomie des collectivités locales, c'est un droit fondamental. Il fallait revoir l'ensemble de la fiscalité locale, pas seulement la taxe d'habitation. Il y avait quelque chose de symbolique dans le lien entre l'habitant et sa commune; même si la solidarité jouait déjà puisque 40% de la population était exonérée".