Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Teste-de-Buch : vente aux enchères de 280 yearlings à l'hippodrome

-
Par , France Bleu Gironde

Ce mardi et mercredi la société Osarus organise sa vente annuelle de yearlings sur l'hippodrome de La Teste-de-Buch. Parmi les 280 poulains et pouliches se trouvent sans doute les futurs cracks de demain.

Le présentation des yearlings avant les enchères
Le présentation des yearlings avant les enchères © Radio France - Stéphane Hiscock

La Teste-de-Buch, France

Ce sont des enchères exceptionnelles qui se tiennent à l'hippodrome de La Teste-de-Buch. Depuis ce mardi après-midi et jusqu'à demain soir, 280 poulains et pouliches de course sont en vente. Il s'agit de yearlings, de jeunes chevaux de moins de deux ans jamais montés, qui seront peut-être les futurs champions de course de demain.

Des dizaines d'acheteurs venus du monde entier se pressent tous les ans à La Teste pour tenter d'acquérir les meilleurs lots. Certains chevaux, aux pedigrees prestigieux, peuvent dépasser les 100.000 euros. D'autres sont vendus quelques milliers d'euros mais peuvent rapporter beaucoup, beaucoup plus à leurs propriétaires.

L'an dernier on a vendu un poulain nommé Happy Béré pour 11.000 euros. J'étais sceptique sur son potentiel et je n'étais même pas certain de le présenter à la vente. Il s'est avéré qu'il avait un moteur de Ferrari dans le coffre et aujourd'hui il est déjà gagnant à Deauville. 

- Emmanuel Viaud, DG de la société des ventes Osarus

Mais alors comment choisir le bon cheval ? Gregory, propriétaire d'une écurie de course nous explique la stratégie : "on regarde le physique, la précocité, la force et la façon de marcher. Il faut aussi qu'il soit bien dans sa tête. Ensuite évidemment on regarde les papiers avec sa famille et leurs résultats." 

Si vous avez quelques milliers d'euros à dépenser, rendez-vous à l'hippodrome de La Teste à partir de mercredi midi pour les premières enchères. Sinon, l'entrée de l'hippodrome est gratuite.

Un coup de poker qui peut rapporter gros

Choix de la station

France Bleu