Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Teste : l'association de défense de la forêt usagère dénonce une coupe illégale de pins et fait stopper le chantier

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Une coupe d'arbres jugée illégale a été stoppée par des manifestants ce lundi matin dans la forêt de La Teste-de-Buch. 60 personnes ont contraint une entreprise forestière à poser ses tronçonneuses et à laisser les pins déjà coupés sur place.

Trois membres de l'ADDUFU
Trois membres de l'ADDUFU © Radio France - Stéphane Hiscock

La Teste-de-Buch, France

Les manifestants dénoncent une coupe illégale. La parcelle se trouve en effet au coeur de la forêt usagère de la Teste. Cas unique en France, cette forêt usagère est soumise à un régime très particulier. La loi interdit aux propriétaires forestiers de couper les arbres sans l'autorisation d'un syndicat où siègent de simples habitants de la commune.

C'est un chasseur qui a donné l'alerte en fin de semaine dernière. Au sud du massif  il tombe nez-à-nez sur un chantier d'une quarantaine d'hectares. Déja en tas, près de 300 stères attendent d'être enlevées. Les responsables de l'association de défense de la forêt usagère passent à l'action dès dimanche. Ils éparpillent les piles de bois et tronçonnent certaines grumes afin de gâcher leur commercialisation. 

Ce lundi matin une soixantaine de manifestants repart à l'action pour empêcher l'entreprise de poursuivre l'abattage des pins. La police est là, quelques élus de la Teste également. Le chantier est arrêté. 

Le propriétaire de la parcelle est belge, il ne peut pas être considéré comme un usager 

Depuis le 15ème siècle c'est comme ça, pour exploiter les pins les propriétaires doivent être usager et demander l'avis à un syndicat où siègent autant d'habitants de la Teste que de propriétaires forestiers. Les négociations ont toujours été conflictuelles. En deux ans le fameux propriétaire belge a fait l'objet de 4 plaintes devant la justice, sans jugement pour l'instant.

Pascal Fur Secrétaire de l'ADDUFU, l'association de défense de la forêt usagère