Société

VIDÉO - Paris : la Tour Montparnasse va grandir et changer de peau pour ses 50 ans

Par Nicolas Olivier, France Bleu Paris, France Bleu Breizh Izel et France Bleu mardi 19 septembre 2017 à 19:17

Plus haute de 18 mètres, la future Tour Montparnasse fera la part belle à la lumière, de jour de comme de nuit.
Plus haute de 18 mètres, la future Tour Montparnasse fera la part belle à la lumière, de jour de comme de nuit. - Nouvelle AOM

18 mètres de hauteur supplémentaires, et une véritable métamorphose. La tour Montparnasse va être entièrement réhabilitée d'ici 2023. Un collectif de cinq architectes vient d'être désigné par les copropriétaires du plus haut gratte-ciel de Paris. France Bleu vous dévoile le projet choisi.

Elle se voulait à l'origine audacieuse et moderne, mais la Tour Montparnasse n'a jamais vraiment convaincu les Parisiens. Austère et sombre, accusée à l'époque de "défigurer" le Paris haussmannien, le bâtiment de 58 étages se révélera aussi quelques décennies plus tard truffé d'amiante. Aujourd'hui obsolète, la tour a besoin d'une profonde réhabilitation. Ses copropriétaires ont donc lancé en juin 2016 une grande consultation internationale. 700 candidats du monde entier se sont manifestés, et sept projets ont finalement été retenus. Jusqu'au choix final ce mardi soir. C'est donc le groupement français Nouvelle AOM (Nouvelle Agence pour l'opération Maine-Montparnasse) qui a été choisi à l'unanimité, un collectif de cinq architectes de trois cabinets différents.

La future tour sera très végétalisée, à sa base mais aussi à son sommet rehaussé. - Aucun(e)
La future tour sera très végétalisée, à sa base mais aussi à son sommet rehaussé. - Nouvelle AOM

Rendre la tour Montparnasse aimable

Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris chargé de l'urbanisme et de l'architecture.

Lumineux et transparent

La proposition des architectes se veut à la fois sobre et innovante. Elle a tenu a conserver la silhouette caractéristique de la tour, cette forme d'amande avec son échancrure triangulaire aux extrémités. Pour le reste, le gratte-ciel du 33 avenue du Maine n'aura plus grand chose à voir avec son état actuel. Sombre et opaque, il va devenir au contraire lumineux et transparent. Sa hauteur sera allongée de 18 mètres pour atteindre 227 mètres. Et il sera doté de nombreux espaces végétalisés, avec notamment de l'agriculture urbaine. L'excellence environnementale était d'ailleurs l'un des critères essentiels de l'appel d'offres. La nouvelle tour consommera ainsi dix fois moins d'énergie. 70% de la ventilation sera naturelle en utilisant les vents.

300 millions d'euros de financement privé

Le projet prévoit aussi des usages plus diversifiés, avec un hôtel, et un ensemble de services censés faire du site un haut-lieu de la vie parisienne 24 heures sur 24. Le parvis sera lui aussi totalement réaménagé. Les travaux doivent débuter d'ici deux ans et s'achever en 2023, année du cinquantenaire de l'inauguration de la tour Montparnasse. Ce chantier colossal de plus de 300 millions d'euros sera entièrement financé par la quarantaine de copropriétaires de l'immeuble. Il nécessitera le déplacement des 6.000 personnes qui travaillent sur place. A terme, la capacité de l'immeuble sera doublée (12.000 personnes).

Avec 18 mètres de hauteur supplémentaires, la tour Montparnasse nouvelle version culminera à 227 mètres. - Aucun(e)
Avec 18 mètres de hauteur supplémentaires, la tour Montparnasse nouvelle version culminera à 227 mètres. - Nouvelle AOM

Le grand public peut dès mercredi découvrir les sept projets qui étaient en compétition, dont certains étaient particulièrement audacieux comme la "Ville verticale" de l’agence Dominique Perrault Architecte. Une exposition est visible jusqu'au 22 octobre au Pavillon de l'Arsenal.

L'un des projets de réhabilitation, qui n'a pas été retenu. - Radio France
L'un des projets de réhabilitation, qui n'a pas été retenu. © Radio France - ©Dominique Perrault Architecte_adagp