Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Toussaint : la tradition perdure au cimetière Saint-Paul à Cenon

mercredi 1 novembre 2017 à 4:45 Par Seina Baalouche, France Bleu Gironde

Ce mercredi 1er novembre, c'est la fête des morts. Dans les allées des cimetières les visiteurs vont être plus nombreux que le reste de l'année. Pour certains la Toussaint c'est l'occasion de nettoyer et de fleurir la tombe d'un proche. Une tradition qui perdure au cimetière Saint-Paul à Cenon.

Les personnes âgées viennent fleurir les tombes de leurs proches au cimetière Saint Paul à Cenon
Les personnes âgées viennent fleurir les tombes de leurs proches au cimetière Saint Paul à Cenon © Radio France - Seina Baalouche

Cenon, France

Dans les allées du cimetière Saint-Paul à Cenon, ce sont les personnes âgées qui font perdurer les traditions. Elles sont nombreuses à rendre visite à un proche défunt.

Se rendre sur les tombes des proches "pour se souvenir"

Armé d'un sceau d'eau et d'une éponge, Janine nettoie les tombes de sa famille pour que" les sépultures restent propres" explique-telle. La retraité fleurit les tombes de ses proches pendant la Toussaint mais aussi tout au long de l'année. C'est aussi le cas de Monique venue au cimetière avec sa sœur :

C'est pour se souvenir des parents, des frères, des soeurs... On retrace des souvenirs et on pense à eux." Monique- retraitée

Pendant la Toussaint le cimetière Saint-Paul est "gai"

Devant le cimetière Patrick Bernard vend des chrysanthèmes aux visiteurs. En six ans d'activité, le fleuriste trouve que plus les années passent moins il y a de passage au cimetière pendant la Toussaint :

Il y a beaucoup de papis et de mamies mais pas énormément de jeunes." Patrick Bernard - fleuriste

Mais même s'il y a moins de monde que les années précédentes, les allées du cimetières sont bel et bien parées de chrysanthèmes aux couleurs jaunes, roses ou rouges. Josiane, habitante de Cenon est une habituée des lieux :

Voir le cimetière tout fleuri, moi il me semble que c'est gai !" Josiane - habitante de Cenon