Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La vente de l'ASNL, le club de football de Nancy, est-elle imminente ?

Selon le journal l'Equipe, Le club de football nancéien serait sur le point d'être cédé à un fonds d'Abu Dhabi déjà propriétaire de plusieurs clubs dont celui de Manchester City. Le patron Jacques Rousselot dément la vente mais évoque bien des discussions.

La vente du club de football de Nancy est-elle imminente ?
La vente du club de football de Nancy est-elle imminente ? © Radio France - Cédric Lieto

L'Asnl est-elle à l'aube d'une nouvelle ère ? Le club de football nancéien serait sur le point d'être cédé à un fonds souverain d'Abu Dhabi, déjà propriétaire de plusieurs clubs dont celui prestigieux de Manchester City, publie le journal sportif l'Equipe.   

Des discussions existent bien entre les deux parties 

Joint par téléphone par France Bleu Sud Lorraine, Jacques Rousselot, le président du club, dément cette information mais il reconnaît que des discussions existent bien entre les deux parties. Des discussions et même plus... Selon nos informations, des émissaires britanniques sont venus plusieurs fois à Nancy ces derniers mois. Pour des matches au stade Marcel Picot, mais aussi pour visiter les installations du club. 

Ce n'est pas le club de Manchester City qui pourrait racheter l'ASNL, mais City football group, structure elle-même gérée par un fonds souverain d'Abu Dhabi. En plus de Manchester City, ce groupe est propriétaire de plusieurs clubs dans le monde entier à New York, à Melbourne en Australie, Gerone en Espagne, ou encore Yokohama au Japon. Si la vente se confirme, les prêts ou les transferts de joueurs entre l'ASNL et ces différents clubs satellites seraient facilités. 

En 2016, des investisseurs chinois avaient signé mais l'argent n'est jamais arrivé 

Mais tant que la cession n'est pas officielle, il faut rester prudent. L'ASNL a déjà été à deux doigts d'être vendue sans succès. En 2016, avec la signature d'investisseurs chinois mais l'argent n'était jamais arrivé, rebelotte deux ans plus tard avec d'autres investisseurs potentiels.  Ce qui est certain, c'est que Jacques Rousselot est aujourd'hui dans le "money time", les derniers jours de négociations. Il l'a d'ailleurs écrit dans un communiqué juste après le départ de l'ancien président Jean-Michel Roussier. Cette vente est désormais nécessaire pour que les finances du club repassent dans le vert, et pourquoi pas, passer un nouveau cap et afficher de nouvelles ambitions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu