Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La vente du palais des Évêques de Béziers à un promoteur immobilier passe mal

jeudi 16 février 2017 à 8:11 Par Gaëlle Schüller, France Bleu Hérault

Le conseil municipal de Béziers, emmené par Robert Ménard, a voté récemment un protocole d'accord pour la vente du palais des Évêques et de l'ancienne prison à un promoteur immobilier. Dans l'opposition mais aussi parmi les citoyens, la résistance s'organise.

L' "Acropole" de Béziers
L' "Acropole" de Béziers © Radio France - Gaëlle Schüller

Béziers, France

L' "Acropole" de Béziers accueille la majestueuse cathédrale Saint Nazaire contre laquelle s'appuie l'ancien palais des Évêques, qui abritait encore récemment le palais de justice et l'ancien couvent transformé pendant des années en maison d'arrêt. Un lieu magnifique qui surplombe la vallée de l'Orb et le canal du Midi. La "carte postale" de la ville.

Le conseil municipal de Béziers a donc décidé de vendre les bâtiments adossés à la cathédrale aux Villages d'Or, société spécialisée dans la réalisation de résidences services pour seniors.

Tollé dans l'opposition, mais aussi chez les riverains qui dénoncent la privatisation du patrimoine et une cession sans grande transparence.

L'association "Béziers notre patrimoine" est donc née pour contrer la volonté du maire et elle vient de déposer un recours auprès du tribunal administratif. Fait suffisamment rare pour être souligné, les conseillers municipaux socialistes, communistes et LR se retrouvent main dans la main et vent debout contre Robert Ménard. Les citoyens aussi.

Pierre Callamand, pédiatre et habitant du quartier Saint Nazaire, fait partie de la fronde :

"Tous ensemble, nous nous levons pour dire NON."

Pierre Callamand, riverain exaspéré

Une pétition circule en ville. Et une première grande réunion publique est programmée jeudi prochain.

La pétition qui circule en ville - Radio France
La pétition qui circule en ville © Radio France - Gaëlle Schüller

Jean-Michel Du Plaa, conseiller municipal socialiste s'étonne du revirement du maire de Béziers :

"Robert Ménard, candidat aux municipales, avait parlé d'un grand lieu d'exposition d'art contemporain, pas d'une résidence pour les personnes du troisième âge."

Jean-Michel Du Plaa

Le tribunal administratif ne devrait pas se prononcer sur le recours déposé par l'association avant au moins un an. Et jusque là, le projet est donc gelé.