Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La vidéo-verbalisation mise en place à La Seyne-sur-Mer

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Pour lutter contre le stationnement en double-file, la municipalité de La Seyne-sur-Mer (Var) a débuté ce lundi la vidéo-verbalisation. Un manque de respect des règles qui entraîne souvent de nombreux embouteillages. En deux jours, 39 verbalisations.

La vidéoverbalisation en place à la Seyne-sur Mer pour lutter contre le stationnement en double-file
La vidéoverbalisation en place à la Seyne-sur Mer pour lutter contre le stationnement en double-file © Radio France - C. MARQUES

La Seyne-sur-Mer, France

La municipalité de La Seyne-sur-Mer a décidé de faire la chasse au stationnement en double-file en lançant la vidéo-verbalisation ce lundi. C'est le rond-point Yitzhak Rabin qui a été choisi en tout premier lieu, car il est emblématique du non-respect des règles. Or ce comportement non-respectueux engendre aux heures de pointe des conséquences importantes pour les automobilistes car lorsque l'axe est bloqué, c'est toute la circulation qui se fige sur plusieurs centaines de mètres.

"Il n'est pas question de faire du chiffre, mais simplement de contraindre un peu nos concitoyens à respecter les bons usages avec un système validé par la CNIL. Quand le problème sera réglé à cet endroit-là, nous traiterons un autre secteur", explique le maire de la commune Marc Vuillemot.

Deux minutes, pas plus

Le système est très simple. L'opératrice vidéo scrute attentivement son écran. Et quand elle repère un automobiliste qui s'arrête, elle prend une première photo. Plaque d'immatriculation, type de voiture, heure précise et lieu apparaissent. Et si deux minutes après, le véhicule est encore là, un second cliché est pris avec les mêmes éléments caractérisant l'infraction. Difficilement contestable. Le contrevenant recevra ensuite une amende de 35 euros.

Les deux premiers jours, 39 verbalisations. "On constate par exemple qu'un camion de livraison s'est stationné en double-file, en dehors des heures de livraison, alors même que la place de livraison située à 50 mètres est libre. Souvent, certains automobilistes se stationnent en double-file et prennent le temps d'aller boire un café au bar d'en face" témoigne Patrick Ducheix, le chef de la police municipale.

Deux minutes, ça peut paraître court, mais c'est suffisant pour déposer quelqu'un. "Insuffisant pour les ambulanciers" commente un passant qui applaudit néanmoins la mise en place de ce système. "Un système qui permet aux policiers municipaux d'être affectés au plus près de la population plutôt que de gérer des problèmes d'incivilités liées au stationnement" conclut Marc Vuillemot.

Choix de la station

France Bleu