Société

La vie reprend dans les bâtiments militaires de Châlons grâce au Service militaire volontaire

Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne vendredi 4 novembre 2016 à 22:13

C'est dans ce bâtiment que seront logés 50 des 100 jeunes volontaires.
C'est dans ce bâtiment que seront logés 50 des 100 jeunes volontaires. © Radio France - Sophie Constanzer

Des travaux de rénovation sont en cours sur deux sites de l'ancien quartier militaire de Châlons, pour pouvoir accueillir d'ici janvier prochain les 100 jeunes recrutés dans le cadre du Service militaire volontaire.

Certes ça sonne creux, faute de meubles, mais le centre du Service militaire volontaire de Châlons-en-Champagne prend doucement forme. C'est le quatrième crée en France -le deuxième dans le Grand Est- et c'est une renaissance pour les anciens quartiers militaires désertés depuis juin 2015. "Revoir des quartiers militaires vivre et des réinstallations de militaires est une bonne chose", sourit Benoist Apparu, le maire de Châlons. Le but de ce centre du Service militaire volontaire, c'est de former des jeunes âgés de 18 à 25 ans, peu ou pas diplômés, pendant 6 mois à un an : une formation civique et professionnelle encadrée par des militaires.

Notre but est de créer une rupture... leur donner une seconde chance -- le Commandant Christophe

Les travaux de rénovation ont débuté dans les bâtiments qui accueilleront les salles de classe, la cantine, et puis dans les bâtiments qui serviront d'internat pour les jeunes volontaires. "Il y a 14 chambres à 4 places par chambre... et il y aura avec eux en permanence des cadres militaires qui seront là pour les surveiller et éventuellement les aides s'ils ont des problèmes, et pour des problèmes de discipline aussi", précise le Capitaine Denis, commandant d'unité. Au total, 26 cadres militaires auront la charge des 100 jeunes volontaires. Des jeunes volontaires qui vont apprendre à faire le lit en batterie, porter un uniforme, et se lever dès 5h30 ! Mais l'objectif c'est bien l'insertion professionnelle et non pas d'en faire des futurs militaires. "Le but n'est pas de produire des militaires professionnels, des engagés, loin de là, notre but est de créer une rupture positive par rapport à leur ancien milieu social et familial : leur donner une seconde chance", souligne le Commandant Christophe, chef du centre du Service militaire volontaire de Châlons.

Les objectifs de la formation de 6 à 12 mois:

  • remise à niveau scolaire
  • formation au secourisme
  • préparation du permis de conduire
  • formation à un métier

1, 8 million d'euros investis pour la rénovation des bâtiments militaires de Châlons

La campagne de recrutement des jeunes volontaires a débuté à travers toute la zone Champagne-Ardenne. Pour une ouverture du centre du Service militaire volontaire en janvier 2017. Au total, 1,8 million d'euros ont été investis pour la rénovation des bâtiments militaires de Châlons, financés par l'Etat, et 500 000 euros ont été apportés par la municipalité de Châlons.

Témoignages de jeunes volontaires marnais qui ont commencé leur formation à Montigny les Metz.