Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ville de Brest espère pouvoir organiser la foire Saint-Michel

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Evénement populaire majeur pour les Brestoises et les Brestois, la foire Saint-Michel 2020 n'est pas encore officiellement maintenue. La municipalité a proposé un protocole sanitaire pouvant permettre d'organiser l'événement, les 26 et 27 septembre. Mais le préfet devra donner son feu vert.

La place de la Liberté accueille traditionnellement le déballage des enfants lors de la foire Saint Mich'.
La place de la Liberté accueille traditionnellement le déballage des enfants lors de la foire Saint Mich'. © Maxppp - Guy Pellen

Contrairement à Lille qui a préféré renoncer à sa grande braderie qui aurait dû attirer ce week-end entre 2 et 3 millions de visiteurs, la ville de Brest est bien décidée à organiser dans trois semaines sa traditionnelle foire Saint-Michel.

"C'est important parce que c'est une institution, explique la première adjointe au maire de Brest Karine Coz Elléouet. La période est difficile mais on a besoin de ces moments de convivialité, et besoin de soutenir aussi l'économie de notre territoire et les commerçants. Pour toutes ces raisons on a vraiment la volonté que cet événement puisse se tenir, dans le respect évidemment des gestes barrières."

La municipalité vient de transmettre une feuille de route aux services de l'Etat pour définir les modalités d'organisation et surtout les mesures sanitaires à mettre en œuvre. Des discussions sont en cours avec la préfecture pour ajuster la proposition.

Garder l'esprit de la foire

Dans sa copie, la ville conserve toutes les composantes de la foire : fête foraine, déballage des enfants et des particuliers, braderie des commerçants, foire commerciale et espace brocanteurs. "Toutes ces dimensions sont importantes et contribuent à l'esprit de la foire" rappelle Karine Coz Elléouet. Mais pour garantir le respect des règles sanitaires, quelques ajustements ont été proposés comme un espace plus large entre chaque exposant. Il va sans dire que le masque serait obligatoire pour tout le monde, comme c'est le cas depuis le 20 août sur tous les marchés et les braderies du Finistère.

C'est le préfet qui aura le dernier mot pour autoriser ou non l'événement. La mairie de Brest se montre plutôt confiante, notamment grâce à l'urbanisme de la ville : les artères très larges occupées par la foire facilitent la distanciation. La foire Saint-Michel avait rassemblé 70.000 personnes l'an dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess