Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ville de Buzançais rend hommage à Pierre-André Lablaude

mardi 7 août 2018 à 15:06 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

L'architecte en chef des monuments historiques, Pierre-André Lablaude, décédé fin juillet, venait passer ses vacances dans l'Indre à Buzançais.

L'architecte en chef des monuments historiques, Pierre-André Lablaude.
L'architecte en chef des monuments historiques, Pierre-André Lablaude. - Ville de Buzançais droits réservés

Buzançais, France

Le Mont-Saint-Michel, les jardins de Versailles, la cathédrale de Rouen... Pierre-André Lablaude a participé à de nombreux chantiers de restauration prestigieux. Il s’est éteint le 26 juillet à Versailles, à l’âge de 71 ans, comme le relate le journal Le Monde dans cet article. La ville de Buzançais, dans l'Indre, où il possédait une maison de famille, lui rend hommage dans un communiqué.

L'hommage du Château de Versailles

"En 1990, il avait été nommé architecte en chef du domaine national de Versailles, responsable du parc et des bâtiments qui s’y rattachent. Après la terrible tempête de 1999, il a su redonner vie aux _jardins de Versailles_. Catherine Pegard, Présidente de l’établissement public du Château et du Domaine de Versailles rend hommage à Pierre-André Lablaude en ces termes :

"Son expertise reconnue dans le monde entier et sa volonté de partager son savoir-faire l’ont conduit, bien au-delà de nos frontières à contribuer à la restauration de lieux insignes : les temples d’Angkor ou _les jardins impériaux à Tokyo_. Son humour allié à une extrême courtoisie, son autorité bienveillante lui donnaient une présence particulière qui ne s’effacera pas".

Il apportait ses conseils aux travaux de Buzançais

"À Buzançais, où il passait une partie de ses vacances depuis l’enfance, il avait conservé une maison de famille. Discrètement et bénévolement, il apportait ses conseils aux travaux de la ville. Le _prieuré Sainte-Croix_, devenu depuis peu propriété communale, était un chantier qu’il commençait à accompagner avec le regard qu’il portait sur les édifices prestigieux dont il a conduit les rénovations".

"À l’âge où il nous quitte, il avait exprimé le désir de vivre plus souvent à Buzançais. Sa compétence et son soutien amical étaient des garanties précieuses dans la qualité de la réflexion et dans la conception des chantiers de Buzançais. A son épouse, à sa famille, la Ville de Buzançais adresse ses condoléances attristées", conclut le communiqué.