Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ville de Caen veut faire payer l'addition aux fêtards trop alcoolisés

mercredi 27 juin 2018 à 17:53 Par Francis Gaugain, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

La ville de Caen va faire payer 120 euros aux personnes en état d'ivresse prises en charge par la police municipale. La mesure, votée cette semaine en conseil municipal, sera appliquée début juillet.

Le verre de trop pourraitt coûter très cher aux habitants de Caen arrêtés en état d'ivresse sur la voie publique
Le verre de trop pourraitt coûter très cher aux habitants de Caen arrêtés en état d'ivresse sur la voie publique © Maxppp - - Guillaume Bonnefont -

Caen, France

Après avoir payé sa tournée, il faudra peut-être payer l'addition. A Caen, la municipalité vient de décider de facturer aux personnes ivres leur transport à l'hôpital. Quelques villes en France le font déjà mais ce n'était pas encore le cas en Normandie. Le verre de trop pourrait désormais coûter cher.

Le verre de trop pourra coûter jusqu'à 270 euros

Cette mesure concerne  l'ivresse sur la voie publique. Les services de la ville expliquent que, l'an passé, 149 personnes ont été interpellées à Caen et transportées à la clinique de la Miséricorde par la police municipale. Et cela à un coût : 6.258 euros pour l'année 2017. Sans compter les frais de carburant précise la délibération adoptée ce lundi par le conseil municipal. La ville veut donc faire payer désormais la somme de 120 euros aux fêtards trop alcoolisés. Ceux qu'il faudra transporter à l'hôpital . Une façon  de "les responsabiliser" estime Joël Bruneau , le maire LR de Caen. 120 euros auxquels il faudra ajouter l'amende classique de 150 euros prévue par la loi. 

Caen après Orléans, Pau ou Saint Malo

La mesure sera applicable à Caen à partir de début juillet. Plusieurs villes comme Saint Malo, Pau ou Castres ont déjà pris ce genre de disposition. Orléans avait été la première à l'appliquer en janvier 2015. Une délibération qui avait été contestée à l'époque avant d'être validée en 2017 par la cour d'administrative de Nantes. Attention désormais au dernier verre à Caen !  C'est peut-être celui qui pourrait vous coûter le plus cher...