Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ville de Dijon recrute 500 étudiants pour s'occuper du périscolaire

mercredi 29 août 2018 à 14:03 Par Sophie Allemand, France Bleu Bourgogne

Trouver un job étudiant c'est compliqué... Trouver des animateurs pour le périscolaire aussi. Alors la ville de Dijon recrute 500 étudiants pour s'occuper de la cantine et la garderie des 63 accueils qui existent dans les écoles dijonnaises.

Des élèves dans un cour d'école (illustration)
Des élèves dans un cour d'école (illustration) © Radio France - Fanny Bouvard

Dijon, France

Cela fait près de quinze ans que la mairie procède ainsi, et recrute des étudiants pour s'occuper de la pause méridienne et du périscolaire.

Le recrutement est en cours jusqu'à fin septembre, il faut s'inscrire sur internet et passer un entretien après sélection sur dossier. Une activité payé un peu plus que le SMIC : 10 euros 68 brut de l'heure. Les diplômes type BAFA, attestant d'une capacité de garde d'enfants ne sont pas obligatoires. Mais ces dossiers passent en priorité.

Combler le manque d'animateurs pour ces horaires compliqués

C'est du donnant-donnant, qui permet surtout de combler les manques qui existent dans les écoles.

Dans le cahier des charges de Côte-d'Or de 2015, il est indiqué qu'il faut 1 animateur pour 14 enfants de moins de 6 ans et 1 animateur pour 18 enfants de 6 ans.  Avec autorisation d'embaucher des animateurs ponctuels. Car entre midi et 2, ou à la garderie, il faut plus de monde. 

Ce qui peut être compliqué à trouver. Selon Nathalie Koenders, l'adjointe au maire de Dijon, c'est surtout du aux horaires qui ne permettent pas d'offrir un temps plein. 

Une auxiliaire de vie qui souhaite rester anonyme nous l'a indiqués : "Il faut du monde car on gère trop souvent des enfants seuls", "Il faudrait toujours être deux pour gérer un groupe d'enfant ... Surtout si l'un d'eux se blesse." Ce modèle de recrutement offre donc une certaine flexibilité.

Capture d'écran du cahier des charge "recommandations et réglementations jeunesse" de 2015 en Côte d'Or - Aucun(e)
Capture d'écran du cahier des charge "recommandations et réglementations jeunesse" de 2015 en Côte d'Or - Préfecture de la Côte d'Or

Si le nombre d'étudiants retenus n'est pas suffisant face aux besoins, d'autres types de profils peuvent être embauchés. Certains ne font pas l'année complète, des recrutements ont donc lieu tout au long de l'année.