Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ville de Marseille réunit sa cellule de Citoyenneté et de tranquillité publique

mercredi 30 mai 2018 à 17:59 Par Philippe Boccara, France Bleu Provence

Plusieurs mineurs issus de différents quartiers marseillais et des commerçants en infraction sur les règlements ont fait l'objet d'un rappel à l'ordre solennel et d'une proposition d'accompagnement socio-éducatif pour les plus jeunes.

LA CELLULE DE CITOYENNETE ET DE TRANQUILITE PUBLIQUE DE MARSEILLE
LA CELLULE DE CITOYENNETE ET DE TRANQUILITE PUBLIQUE DE MARSEILLE © Radio France - philippe boccara

Marseille, France

Une petite dizaine de cas  a été traitée par la cellule de Citoyenneté et de tranquillité Publique de la ville de Marseille ce mercredi après midi.

Cette structure est la seule de ce type dans une grande ville en France. Elle est une instance devant laquelle  plusieurs mineurs marseillais ont fait l'objet d'un rappel à l'ordre solennel et d'une proposition d'accompagnement socio-éducatif. Avec leurs parents, ils se sont expliqués pour des faits d'absentéisme répétés et non justifiés mais aussi pour des troubles à l'ordre et à la tranquillité publique. Ils ont été repérés par les polices municipale et nationale. Il s'agit par exemple de conduite dangereuse de deux-roues, de dégradations mais aussi de plongeons et baignades dans des lieux interdits.

Plusieurs commerçants ont été aussi rappelés à l'ordre pour ne pas avoir respecté les arrêtés municipaux notamment sur la propreté et/ou l'occupation du domaine public (rues, trottoirs).

Désormais, le maire et ses services en respect avec la loi dans le cadre de la prévention  de la délinquance peuvent prononcer une mesure de réparation équivalente  aux travaux d’intérêt généraux s'il y a eu par exemple dégradation  du patrimoine municipal.

La cellule de Citoyenneté et de tranquillité publique de la ville de Marseille est notamment composée de représentants du procureur de la République, de la police nationale, de la police municipale et de l'éducation nationale. Depuis sa création en mars 2014, 550 dossiers ont été instruits.