Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ville de Moissac lance une campagne pour changer "les mauvaises habitudes" de ses habitants

-
Par , France Bleu Occitanie

Dans le Tarn-et-Garonne, la commune de Moissac lance une campagne de civisme. La municipalité veut réduire les mauvais comportements dans les rues. Avec un campagne de publicité, elle veut faire disparaître les poubelles, les mégots de cigarettes ou encore les défections de chien.

Campagne d'affichage à Moissac
Campagne d'affichage à Moissac © Radio France - Nina Valette

Moissac, France

La ville de Moissac (Tarn-et-Garonne) s'attaque aux mauvais comportements de ses habitants et des touristes. Au travers d'une campagne d'affichage, elle veut ainsi réduire les incivilités. Une première étape avant de passer à la répression

La prévention avant la punition 

_"Je ne veux plus voir de poubelle en dehors des jours de ramassages, ou des crottes de chien sur les trottoirs", explique Jean-Luc Henryot adjoint la sécurité. Avec l'équipe municipale, il lance une grande campagne de civisme dans la commune pour "changer les mauvaises habitudes"_. 

"Dans un premier temps, nous allons installer les affiches (panneau lumineux, véhicules municipaux...) et sensibiliser les gens", explique Jean-Luc Henryot. Les élus seront présents sur le marché pour distribuer des guides, mais aussi des cendriers de poche et des autocollants "Stop Pub".  Sur cette campagne, la ville s'attaque aux mégots de cigarettes, aux défections canines, aux dépôts d'ordures sauvages. 

Ensuite, dans un second temps, épaulés par les forces de l'autre, la ville va passer à la répression : "On va laisser quelques semaines pour que le message passe", rassure Jean-Luc Henryot. Parce qu'ensuite, l'élu ne veut plus tolérer les mauvais comportements de ses administrés. "Si il faut ouvrir les poubelles pour vérifier et trouver l'adresse d'une personne qui laisse traîner ses déchets, on le fera. Et puis, avec notre système de camera on pourra retrouver facilement les auteurs de dépôts d'ordures sauvages." 

A Moissac, les habitants peuvent sortir les poubelle à partir de 18h le soir qui précède la collecte et avant 5h le jour du ramassage. 

Cette campagne rappelle également le montant des amendes. 68 euros pour un chewing-gum sur la voie publique, les déjections canines, les déchets, les mégots de cigarettes, et 135 euros pour un stationnement gênant sur la voie publique.