Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Montreuil, les policiers municipaux sont désormais équipés de caméras-piétons

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Emmanuel Macron a annoncé, ce vendredi 4 décembre, la généralisation des caméras-piétons sur l'uniforme des policiers, dès juin 2021. À Montreuil (Seine-Saint-Denis), les policiers municipaux de la ville en sont équipés depuis cette semaine.

Les policiers municipaux de Montreuil (Seine-Saint-Denis) équipés de caméras-piétons depuis le 2 décembre 2020
Les policiers municipaux de Montreuil (Seine-Saint-Denis) équipés de caméras-piétons depuis le 2 décembre 2020 © Radio France - Hajera Mohammad

Interrogé par le média en ligne Brut, Emmanuel Macron a annoncé, ce vendredi 4 décembre 2020,  la généralisation des caméras-piétons pour tous les policiers dès juin 2021. Une manière de rétablir la confiance entre la population et ces fonctionnaires, alors que le débat autour des violences policières est relancé depuis plusieurs semaines.

Un effet "dissuasif"

Si les policiers nationaux vont devoir attendre encore quelques mois, à Montreuil, les policiers municipaux, eux, sont équipés de ces caméras depuis le 3 décembre. L'appareil a l'apparence d'un petit boîtier noir de dix centimètres. Vincent, policier municipal depuis 13 ans dans la commune, est ravi de le porter sur son uniforme, au niveau du torse. "Pour nous, c'est un dispositif essentiel, qu'on attendait et qui permettra peut-être d'éclaircir certaines situations, ça permet de nous protéger et de protéger les personnes en face de nous". Sa collègue, Catherine, pense que la caméra peut avoir un effet "dissuasif". "C'est un moyen préventif car à partir du moment où on déclenche notre caméra, on doit prévenir le public présent, donc ça peut vraiment calmer la situation au cas où il y a un énervement ou un attroupement".

Le policier décide de lancer l'enregistrement

Sur la place Jean Jaurès, en face de l'hôtel de ville, la majorité des habitants interrogés saluent cette nouveauté. Alwin, journaliste de profession, se pose tout de même quelques questions : 'Est-ce que la personne qui est filmée le sait ? Est-ce qu'elle a le choix ? Est-ce qu'elle-même a le droit de filmer le policier ?" Mais, sur le fond, il n'est pas contre la caméra-piéton surtout si ça peut redonner confiance en la police. "En tout cas, je pense qu'il faut que ce soit utilisé dans cette optique là, il faut protéger les gens en général, la police et les citoyens"

Sasi, une autre Montreuilloise, souligne tout de même, un bémol : c'est le policier qui décide de démarrer ou non l'enregistrement. "C'est con... faut l'activer tout le temps.. à partir du moment qu'il contrôle quelqu'un, qu'il interpelle quelqu'un, il faut l'allumer".

La ville de Montreuil équipe ses policiers municipaux de caméras-piétons - reportage

"C'est du gagnant-gagnant" pour la mairie

Loline Bertin, la maire-adjointe en charge de la tranquillité publique, assure que ces caméras serviront à tous, "c'est du gagnant-gagnant'. Les images enregistrées sont conservées pendant six mois et mises à disposition de la justice, si besoin. "On a besoin de ça... Ça renforce la confiance qu'on a dans sa police et par les temps qui courent c'est très important"

Les policiers municipaux de Montreuil (Seine-Saint-Denis) équipés de caméras-piétons depuis le 2 décembre 2020
Les policiers municipaux de Montreuil (Seine-Saint-Denis) équipés de caméras-piétons depuis le 2 décembre 2020 © Radio France - Hajera Mohammad

Selon l'élue, les dix agents de la police municipale de Montreuil ont tout accepté  sans problème de porter ces caméras et ont tous été volontaires pour suivre une formation qui n'était pourtant pas obligatoire. La ville a dépensé un peu plus de 3.000 euros pour équiper ses policiers en caméras-piétons.

"C'est un gage de confiance" - Loline Bertin, maire-adjointe de Montreuil en charge de la tranquillité publique

Choix de la station

À venir dansDanssecondess