Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ville de Nice lance une campagne contre l'incivisme pour des rues plus propres

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Vingt panneaux d'affichage à logos rouges signifiant des interdictions viennent d'être installés dans le quartier Riquier à Nice. Ils ont pour vocation de lutter contre les crottes de chiens laissées sur les trottoirs, les dépôts sauvages et les jets de mégots de cigarettes.

Des panneaux d'interdiction ont été apposés dans le quartier Riquier, ils ont vocation à tourner dans plusieurs quartier de Nice pour sensibiliser les habitants
Des panneaux d'interdiction ont été apposés dans le quartier Riquier, ils ont vocation à tourner dans plusieurs quartier de Nice pour sensibiliser les habitants © Radio France - Marion Chantreau

Nice, France

La ville de Nice lance une campagne contre l'incivisme à grand renfort de panneaux d'affichage dans divers quartiers. "Parce que les incivilités, c'est un combat au quotidien et que nous allons être intraitables en verbalisant davantage pour que l'environnement urbain soit respecté" insiste le maire de Nice, Christian Estrosi. Vingt panneaux viennent d'être déployés dans le quartier Riquier, au nord du port, pour dire stop aux crottes de chien laissées sur les trottoirs, sous peine d'une amende de 450 euros. 

Christine, habitante du quartier, propriétaire d'un Carlin, comprend la colère des piétons : "Moi, quand je pars promener mon chien, je descends avec des sacs pour ramasser ses déjections, c'est tout à fait normal et tout le monde doit le faire." Depuis le début de l'année, quatre millions de sacs ont été distribués par la ville pour le ramassage des crottes de chien.

Des panneaux pour lutter contre les dépôts sauvages

Autre fléau, les dépôts sauvages de meubles, cartons, et autres déchets dans les rues. Cela a coûté à la collectivité "3,469 millions d'euros l'an dernier" précise le maire de Nice. "Il a fallu enlever 183.460 dépôts sauvages, soit 21.3000 tonnes de déchets déposés illégalement". 

Les panneaux installés rappellent qu'un dépôt sauvage d'encombrant peut coûter jusqu'à 1.500 euros d'amende. "Lorsqu'on fait face à un dépôt illégal, on fouille pour retrouver, une adresse, un nom afin de remonter jusqu'à l'auteur et d'engager des poursuites. Certaines personnes sont interpellées en flagrant délit, des PV sont dressés" explique Christian Estrosi qui précise que 1200 procédures judiciaires ont été établies l'an dernier pour des embarras de la voie publique. L'accès aux déchetteries de la métropole Nice Côte d'Azur est gratuit pour ses habitants. Pour les encombrants, il y a le service Allo Mairie auprès duquel on peut prendre rendez-vous afin de s'en débarrasser. 

Laurent Calatayud, directeur de la propreté à la ville de Nice et ses 700 agents équipés de 200 camions s'efforcent chaque jour, de 2h30 du matin à 20h le soir de rendre nos rues plus propres. La propreté, c'est un budget annuel de 6 millions d'euros en moyenne pour la municipalité. 

La traque s'intensifie contre les mégots de cigarettes

"Six millions d'euros, c'est nous qui les payons ! La propreté doit être l'affaire de tous. Et ça passe par l'éducation des plus jeunes" insiste une habitante du quartier Riquier, sceptique sur l'effet de ces panneaux installés en ville et qui ont vocation à être déplacés dans différentes rues pour que l’œil ne s'habitue pas. "J'ai peur que les gens passent devant, soient surpris et interpellés une première fois mais oublient et recommencent leurs incivilités." 

Le municipalité se veut également intransigeante vis-à-vis des mégots de cigarettes polluants, jetés dans la rue, là aussi on risque une amende de 450 si un policier municipal nous arrête. D'ailleurs des cendriers ont été installés sur les poubelles du quartier, les mégots seront ensuite récupérés et recyclés. Pour cette campagne visuelle contre l'incivisme, 20 nouveaux panneaux seront installés prochainement à l'ouest de Nice dans le quartier de la Madeleine.

Le panneau rappelle l'interdiction de jeter son mégot de cigarette dans rue sous peine d'une amende de 450 euros  - Radio France
Le panneau rappelle l'interdiction de jeter son mégot de cigarette dans rue sous peine d'une amende de 450 euros © Radio France - Marion Chantreau
Des panneaux rappellent que les dépôts sauvages sont interdits - Radio France
Des panneaux rappellent que les dépôts sauvages sont interdits © Radio France - Marion Chantreau
Une cigarette dessinée sur les poubelles : c'est un cendrier où vous pouvez jeter votre mégot - Radio France
Une cigarette dessinée sur les poubelles : c'est un cendrier où vous pouvez jeter votre mégot © Radio France - Marion Chantreau
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu