Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ville de Pantin lance un appel aux dons pour son école de plein air Méhul

-
Par , France Bleu Paris

La mairie de Pantin lance un appel aux dons pour restaurer son école de la rue Méhul, une école dite "de plein air", qui date des années 1930.

La cour de récré de l'école Méhul à Pantin
La cour de récré de l'école Méhul à Pantin © Radio France - Hajera Mohammad

Pantin, France

La  ville de Pantin a lancé au début du mois de mai, une souscription publique avec la Fondation du patrimoine pour financer les travaux de restauration et d'entretien qui doivent commencer à la fin de l'année et qui devraient durer entre trois et quatre années. Un chantier estimé à 1,4 million d'euros.

Un patrimoine à protéger

La rotonde et ses grandes baies vitrées, la balustrade dans le hall d'entée, les sanitaires encore dans leur jus, sans oublier cette statue d'antilope en bronze qui trône dans la cour de récré. Autant de détails, de pièces qui font le cachet de cette école mais qui coûtent cher à entretenir.

Le hall d'entrée de l'école Méhul à Pantin - Radio France
Le hall d'entrée de l'école Méhul à Pantin © Radio France - Hajera Mohammad

Malgré les 63 000 euros touchés grâce au Loto du patrimoine, l'an dernier, on est encore loin du compte, d'où cet appel aux dons lancé "auprès des habitants mais aussi aux entreprises qui peuvent faire du mécénat", rappelle le maire de Pantin. Bertrand Kern, compte sur la générosité des Pantinois et Pantinoises avant tout, "Il y a encore une partie des habitants qui peuvent être sensibles à l'histoire de cette école qui ne la connaissent pas ou qui ne connaissent pas son histoire", "elle accueille encore des enfants malades et en situation de handicap", rappelle l'élu.

"On compte sur les habitants mais aussi les entreprises de Pantin" - Bertrand Kern, maire de Pantin

La statue en bronze d'une antilope dans la cour de récré de l'école Méhul à Pantin  - Radio France
La statue en bronze d'une antilope dans la cour de récré de l'école Méhul à Pantin © Radio France - Hajera Mohammad

Car les écoles "de plein air", ont été créées dans les années 1930, à destination avant tout des jeunes "malades, chétifs, tuberculeux, souvent des enfants d'ouvriers', rappelle Geneviève Michel, responsable du Patrimoine de la vile de Pantin. À l'époque, en plus de l'instruction, on soignait ces élèves, on les nourrissait, les lavait. Depuis les choses ont bien changé, mais l'esprit reste le même, explique-t-elle.

Les sanitaires de l'école de Méhul à Pantin - Radio France
Les sanitaires de l'école de Méhul à Pantin © Radio France - Hajera Mohammad

Pour faire un don, il suffit de se rendre sur le site internet de la Fondation du Patrimoine.  Jusqu'au 31 mai, pour chaque euro collecté, la Fondation ajoute un euro supplémentaire. Les donations seront toujours possible pendant toute la durée des travaux qui devraient débuter à l'automne prochain. 

"On a besoin des dons des habitants mais aussi de leur adhésion" - Geneviève Michel, responsable du Patrimoine à Pantin

La façade de l'école Méhul à Pantin - Radio France
La façade de l'école Méhul à Pantin © Radio France - Hajera Mohammad