Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ville de Paris va distribuer gratuitement 170 000 masques aux locataires de logements sociaux

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La mairie de Paris va distribuer gratuitement 170 000 masques en tissu à destination des populations locataires de logements sociaux. La municipalité l'a annoncé ce mardi 28 juillet dans un communiqué.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, invite les Parisiens à porter un masque dans la rue. Illustration.
La maire de Paris, Anne Hidalgo, invite les Parisiens à porter un masque dans la rue. Illustration. © Radio France - Christophe Petit Tesson

La mairie de Paris va distribuer gratuitement des masques de protection aux locataires les plus vulnérables. En tout, 170 000 masques en tissu réutilisables vont être mis à disposition des trois bailleurs sociaux de la capitale, Paris-Habitat, la RIVP et Elogie-Siemp.

"Dans la continuité des actions de solidarité mises en place par nos bailleurs sociaux, j’ai souhaité que les locataires en situation de vulnérabilité puissent bénéficier d’un coup de pouce, alors que le masque est devenu obligatoire dans les lieux publics clos", a déclaré dans un communiqué de la Ville de Paris Ian Brossat, adjoint à la Maire de Paris en charge du Logement.

Les masques distribués durant la première semaine d'août

Ces équipements de protection seront distribués progressivement dès la première semaine d’août aux locataires les plus vulnérables, personnes en situation de handicap, âgées, ou en situation de grande précarité, identifiés par le service social des bailleurs.

Depuis des semaines, la gauche demande au gouvernement un effort financier sur les masques. La demande est devenue plus forte depuis le 20 juillet et l'obligation de porter un masque dans les lieux publics clos.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess