Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ville de Poissy supprime certaines aides municipales pour les familles de jeunes délinquants

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le maire divers-droite de Poissy dans les Yvelines a fait voter ce lundi en conseil municipal la suspension voire la suppression de certaines aides aux familles de délinquants mineurs, comme les bourses accordées aux collégiens et lycéens. Le maire dit vouloir "responsabiliser les familles".

Le maire de Poissy a fait voter la suppression de certaines aides municipales pour les familles de jeunes délinquants
Le maire de Poissy a fait voter la suppression de certaines aides municipales pour les familles de jeunes délinquants © Radio France - Martine Breson

Les bourses pour les collégiens et lycéens de la famille ou encore les aides d'accès aux loisirs : voilà certaines aides municipales que la ville de Poissy (Yvelines) veut supprimer désormais pour les familles de délinquants mineurs. La mesure a été adoptée ce lundi soir en conseil municipal, avec 36 voix sur 39. Le maire divers-droite, Karl Olive, entend ainsi "responsabiliser les familles des délinquants."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La cantine et les activités scolaires pas concernées

Dès le premier rappel à la loi, les aides municipales d'accès aux loisirs seront suspendues voire supprimées en cas de récidive. Certaines bourses de 100 à 400 euros par mois pour les collégiens et lycéens de la ville pourront également être enlevées. La mesure ne s'appliquera pas en revanche pour la cantine scolaire, les activités périscolaires et les allocations familiales, pour ne pas "remettre en cause le quotidien vital", précise le maire. 

Selon la délibération du conseil municipal consultée par l'AFP, cette mesure décidée par la municipalité fait suite à des "actes de violences répétés" depuis six mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess