Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ville de Raon l’Etape déploie une banderole sur la route pour trouver un médecin

mardi 30 janvier 2018 à 19:08 Par Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Pour trouver un médecin, la ville de Raon l’Etape déploie tous les moyens, y compris en déployant une banderole sur la voie rapide. Sur les cinq médecins exerçants dans la commune, deux ont pris leur retraite alors que la ville a investi beaucoup d'argent pour créer un pôle médical.

La banderole a été déployée sur la Nationale 59 dans les deux sens
La banderole a été déployée sur la Nationale 59 dans les deux sens - commune de Raon l'Etape

Raon-l'Étape, France

« Stéthoscope célibataire recherche médecin pour son futur pôle médical », c’est le message humoristique que l’on peut lire sur l’une des affiches réalisée par la commune et diffusée sur tous les réseaux sociaux. Le maire, Benoit Pierrat a souhaité aller encore plus loin et utiliser tous les moyens de communication existants pour toucher un maximum de personnes d’où l’idée également de déployer une banderole sur le bas-côté de la voie rapide qui longe la ville. « Le sujet est important » explique l’élu « tous les appels concernant ce sujet sont prioritaires et atterrissent dans mon bureau car il y a urgence »

L'affiche publiée sur les réseaux sociaux - Aucun(e)
L'affiche publiée sur les réseaux sociaux - Commune de Raon l'Etape

J'ai frappé à toutes les portes, Benoit Pierrat, maire de Raon l'Etape

Jusqu’à l’an dernier, la ville de 6500 habitants comptaient cinq médecins généralistes mais deux sont partis à la retraite. Or la municipalité a investi plus de 450 000 euros pour aménager un pôle médical au centre-ville, deux des trois généralistes de la ville ont accepté de s’y installer mais il en faudrait au moins un de plus pour voir le projet aboutir, d’où l’urgence pour le maire qui souhaiterait ouvrir le pôle en début d’année prochaine « j’ai tapé à toutes les portes » dit-il « j’ai appelé l’ordre des médecins, j’ai ecris à l’ARS (agence régionale de santé), je suis allé dans les facs de médecine, j’ai tout essayé mais c’est difficile »

Dans la ville, le sujet est également pris au sérieux « aujourd’hui, les médecins restants ne veulent plus prendre de nouveaux patients, certains sont obligés d’aller jusqu’à Etival et ici on a plus rien » explique Jean Marc, gérant d’un bar au centre-ville , Christine, maman de trois enfants ne comprend pas pourquoi la nouvelle génération de médecins ne veut plus venir s’installer en zone rurale « on est pourtant bien ici, les pistes de ski ne sont pas très loin, les sentiers de randonnées sont magnifiques, il y a tout ce qu’il faut. Pour moi, il faudrait obliger les jeunes médecins à exercer d’abord pendant un ou deux ans dans des maisons de santé avant de les autoriser à s’installer où ils veulent »

Le maire a reçu quelques CV sur son bureau, mais il s’agit pour l’instant essentiellement de médecins étrangers dont les diplômes ne sont pas reconnus en France.