Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Société

La ville de Romans-sur-Isère récompensée pour sa prime d'intéressement

mercredi 28 novembre 2018 à 2:31 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

La ville de Romans-sur-Isère (Drôme) a reçu ce mardi le prix "Territoria Argent" catégorie Ressources Humaines de la part de l'Observatoire national de l'Innovation Publique. Il vient saluer la prime d'intéressement mise en place pour les agents municipaux en juin 2017.

La mairie de Romans-sur-Isère (Drôme)
La mairie de Romans-sur-Isère (Drôme) © Radio France - Nathalie Rodrigues

Romans-sur-Isère, France

Le maire de Romans-sur-Isère, Marie-Hélène Thoraval, était ce mardi soir à Paris pour recevoir ce prix. Le jury du Prix Territoria 2018 était présidé par Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des collectivités territoriales.

Deux critères : satisfaction des usagers et assiduité des agents

Comment fonctionne cette prime d'intéressement ? La Ville y consacre une enveloppe de 130.000 euros par an. Elle fait faire un sondage auprès des Romanais. S'ils sont satisfaits du travail de la municipalité, en terme de cadre de vie, de sécurité entre autres, l'enveloppe est ouverte et partagée entre les quelques 570 agents municipaux. 

Un autre critère entre alors en jeu : leur assiduité au travail. Zéro absence sur l'année, l'agent touche une prime de 215 euros plus un bonus ; quatre absences, il touche 21,50 euros. Au delà, pas de prime.

"Cette prime génère de la motivation" - Marie-Hélène Thoraval, amire de Romans-sur-Isère

La première année d'application a été probante selon Marie-Hélène Thoraval, le maire de Romans :  "ça génère de la motivation puisque, que vous soyez cadre ou non cadre, tout le monde a le même montant de prime. Plus de 250 agents l'ont touchée en intégralité puisqu'ils n'ont eu aucun jour d'absence et nous avons pu observer une baisse de l'absentéisme de l'ordre de 24%". Cela fait plus de 3.600 jours d'absence en moins (en 2017 comparé à 2016), et une économie pour la ville de 510.000 euros.

Qu'en pensent les syndicats ?

Le représentant Force Ouvrière des agents municipaux, Charles Bonnet, n'a pas les mêmes chiffres, et estime qu'il faudra plusieurs années pour évaluer l'effet sur l'absentéisme. Et puis il craint un effet pervers : "Je ne souhaiterais pas que, pour de l'argent, on fasse passer au second plan notre santé. Imaginons que vous ayez une bronchite, vous vous dites 'je ne vais pas m'arrêter, de vais faire de l'automédication', vous retardez votre traitement. Et si au final vous êtes absent 3 semaines/1 mois, il est où le gain ?"

"Je ne souhaiterais pas que, pour de l'argent, on fasse passer la santé au second plan" - Charles Bonnet, Force ouvrière

Par ailleurs, le représentant de la CFDT, Frédéric Desbar, craint que cette prime génère un esprit malsain. Les agents qui sont absents quatre fois ne touchent pas la prime de 215 euros en entier, mais 21 euros. 

La différence va dans un pot commun qui sert à payer le bonus de ceux qui ne sont jamais absents : "cela anime des tensions, chacun regarde ce que les autres agents font pour savoir si ils vont gagner plus... parce que plus il y a d'absents, plus ils vont gagner. C'est bizarre comme ambiance." Quarante-trois agents municipaux n'ont rien touché cette année.   

"C'est bizarre comme ambiance" - Frédéric Desbar, CFDT

La prime d'intéressement romanaise avait déjà été saluée par un prix : une Marianne d'or reçue en juillet dernier.

Autre prix pour la Drôme

La Drôme a été récompensée également par un prix mardi soir. Le "Territoria d'Or" catégorie "Culture" pour le réaménagement artistique et paysager du parc de Lorient à Montéléger, un parc de 17 hectares classé Espace Naturel Sensible en 2008. 

Entre 2015 et 2017, plusieurs résidences artistiques (collectif Dérive) ont associé usagers, partenaires du parc, ainsi que des structures associatives et éducatives du territoire, pour créer le parcours Anima Motrix.