Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La visite du préfet de Vaucluse aux fonctionnaires de garde la nuit de la Saint-Sylvestre

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le préfet de Vaucluse Jean-Christophe Moraud a rendu visite aux services de l'État de garde pour la nuit de la Saint-Sylvestre : urgences, pompiers, policiers, gendarmes.

Le préfet de Vaucluse (à droite) a visité les urgences d'Avignon en début de soirée.
Le préfet de Vaucluse (à droite) a visité les urgences d'Avignon en début de soirée. © Radio France - Adrien Serrière

Avignon, France

Quelques mots et des chocolats : le préfet de Vaucluse Jean-Christophe Moraud a rendu visite aux personnels mobilisés pour la nuit de la Saint-Sylvestre. 

Du SAMU au commissariat en passant par les urgences, beaucoup étaient au travail toute la nuit pour s'assurer de la sécurité de leurs concitoyens. 

"Beaucoup s'amusent, d'autres ne s'amusent pas mais font en sorte que ceux qui s'amusent puissent le faire dans de bonnes conditions", commente Jean-Christophe Moraud. 

Au centre d'opérations et de renseignement de la gendarmerie nationale. - Radio France
Au centre d'opérations et de renseignement de la gendarmerie nationale. © Radio France - Adrien Serrière

Des effectifs multipliés par trois

Pour la nuit de la Saint-Sylvestre, trois fois plus de gendarmes et de policiers sont mobilisés que pour une nuit ordinaire. 

Pendant la nuit du 31 décembre 2016 au 1er janvier 2017, neuf voitures avaient brûlées à Avignon et dans les alentours. 

Choix de la station

France Bleu