Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Lacanau : la ville passe son grand oral pour les épreuves de surf aux JO de 2024

-
Par , France Bleu Gironde

C'est une visite ultra discrète mais capitale pour la ville de Lacanau qui a eu lieu ce mardi dans la cité balnéaire girondine. Cinq membres du Comité d'Organisation des JO (COJO) ont visité les installations techniques en vue de l'attribution des épreuves de surf pour Paris 2024.

Les membres du COJO ont sillonné ce mardi le front de mer
Les membres du COJO ont sillonné ce mardi le front de mer © Radio France - Florence Pérusin

Lacanau Océan, Lacanau, France

La délégation du COJO ( le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques) est arrivée à Lacanau en toute discrétion à 10h ce matin. Après une visite technique en front de mer dans la matinée, la délégation composée de 5 membres a ensuite fait le tour cet après midi des capacités hôtelières de la ville. La ville de Bordeaux, partenaire de Lacanau pour cette candidature, avait elle reçu la délégation au cours d'un dîner la veille au soir.

Un site urbain

D'après le maire de Lacanau Laurent Peyrondet, la délégation a été séduite par l'atout principal de la ville de Lacanau: un front de mer entièrement urbain, avec la possibilité de suivre les épreuves de surf depuis la promenade et des tribunes qui pourraient être installées sur les parkings qui longent cette promenade.  "Toutes les structures chez nous sont déjà existantes, nous aurions pas grand chose de plus à construire, et cela c'est un réel atout par rapport à d'autres candidatures" affirme  Laurent Rondi, le président du comité départemental de Surf de la Gironde, qui a lui aussi  participé à cette visite technique.

"L'atout de Lacanau? Un site 100% urbain" pour Laurent Rondi, le président du Lacanau Surf Club

Des auditions en série

Après avoir déjà auditionné la station balnéaire de La Torche dans le Finistère, les membres du COJO prendront la direction d'Hossegor dans les Landes demain avant de se rendre à Biarritz en fin de semaine. La ville de Tahiti -elle aussi candidate- sera visitée au début du mois d'Août. Les villes candidates devront ensuite remettre un nouveau dossier au mois de septembre, en prenant en compte les remarques éventuelles faites lors de ces visites techniques. 

Le Comité rendra ensuite sa décision à la fin de l'année, ou au plus tard au début de l'année prochaine.

Choix de la station

France Bleu