Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Salon international de l'agriculture : face à l'agribashing, des Bourguignons prônent "l'agriloving"

Par

Samedi débute le 57e salon international de l'agriculture à Paris, un milieu stigmatisé et pointé du doigt. François Xavier Lévêque, membre des Jeunes Agriculteurs et co-fondateur de l'association "agriloving" nous décrit ce mouvement qui a pour but de revaloriser la profession.

François-Xavier Lévêque François-Xavier Lévêque
François-Xavier Lévêque - --

Le salon international de l'agriculture à Paris , le rendez-vous annuel du monde paysan : plus de 500.000 visiteurs attendus au parc des Expositions de la porte de Versailles jusqu'au 1er mars. Plusieurs éleveurs Cote-d'Oriens vont faire le déplacement pour promouvoir des produits locaux et "l'agriloving ". François Xavier Lévêque, membre des Jeunes Agriculteurs était notre invité sur France Bleu Bourgogne pour nous parler de ce mouvement qu'il a co-fondé. 

Publicité
Logo France Bleu

Après l'agribashing, voici venu le temps de l'agriloving

Entre l'agribashing et le défi de produire une alimentation rentable et durable, les agriculteurs ont du pain sur la planche. Un groupe de Bourguignons a donc lancé l'agriloving pour se réconcilier avec la population. C'est "une campagne de communication positive et décalée sur le monde agricole. Contre toutes les idées reçues qui circulent, on a voulu prendre en main notre communication," explique François Xavier Lévêque, céréalier au Sud-Est de Dijon.

"L'agriculture française est vertueuse, transparente" - François Xavier Lévêque

"Face aux idées reçues, on veut montrer que l'agriculture française est vertueuse, transparente et renouer un dialogue avec le consommateur, souligne l'agriculteur_._ Des informations fausses sont véhiculées, c'est normal que les gens s'interrogent sur ce qu'ils mangent, et c'est à nous de répondre à leurs questions."

Parmi les supports de cette opération séduction, un site internet agri-loving, et sur les réseaux sociaux, le mot clé #agriloving , que l'on peut traduire par "l'amour de l'agri".

Susciter des vocations en rendant "leur fierté aux agriculteurs"

En Saône et Loire, 1 agriculteur sur 3 risque d'être en burn-out, résultat d'une enquête menée par la chambre d'agriculture .

"On travaille dans un contexte compliqué économiquement. Quand en plus socialement, le métier est montré du doigt en permanence, cela ne donne pas envie. Il y en a beaucoup qui jettent l'éponge. Nous voulons rendre leur fierté aux agriculteurs : il faut du changement, c'est à ça aussi que sert cette campagne de communication," ajoute François Xavier Lévêque.

Ce système économique ne marche plus. "En France, avec les accords de libre échange que l'on a signé, on importe des produits dont on ne veut pas. On a des contraintes techniques drastiques qui font que l'on n'est plus compétitifs sur le marché mondial, selon notre interlocuteur. Il est toujours possible de s'installer, en Côte-d'Or." La location est une possibilité, tous les agriculteurs ne sont pas propriétaires de leurs terres. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu