Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des dons en baisse pour la collecte des Restos du Coeur dans les Landes

-
Par , France Bleu Gascogne

Au deuxième jour de leur collecte dans les Landes, les Restos du Coeur enregistrent déjà une baisse des dons ce samedi 7 mars. Mais les pertes sont moins importantes que prévu face à l'épidémie de coronavirus. La collecte se poursuit dimanche 8 mars.

Un local des Restos du Coeur
Un local des Restos du Coeur © Radio France - Nicolas Crozel

La collecte des Restos du Cœur n'est pas terminée, mais les chiffres parlent déjà : la tendance est à la baisse dans les Landes. Ce samedi 7 mars 2020, l'antenne landaise de l'association enregistre dans les principales communes du département des pertes d'environ une tonne de denrées par rapport à l'année dernière. 

Entre 10% et 15% de dons en moins

À Mont-de-Marsan, près de 6 tonnes de denrées ont été collectées en deux jours. C'est un peu moins que l'année dernière, où environ 7 tonnes avaient été amassées. Même constat à Dax et Saint-Paul-les-Dax. 

Selon Monique Albouy, présidente départementale des Restos du Cœur dans les Landes, "les dons sont légèrement à la baisse". L'association s'attend donc à des pertes entre 10 et 15% par rapport à l'année dernière.

Une baisse moins pire que prévue

Des chiffres à relativiser selon Monique Albouy, puisque les Restos du Cœur s'attendaient à une baisse beaucoup plus importante. "On a eu peur avec tout ce qu'on entend sur le _coronavirus_" reconnaît la président départementale. "On nous parlait de magasins en rupture de stocks, de rayons vides, et de l'inquiétude des consommateurs. Les Restos du Cœur s'attendaient à quelques chose de catastrophique. On nous avait annoncé une baisse de 50%, mais heureusement nous en sommes très loin !".

L'association a pu compter jusqu'ici sur la coopération des supermarchés, et sur la générosité des consommateurs. "Jusqu'ici nous avons eu beaucoup de dons, mais il y a encore des besoins" indique Monique Albouy, "il nous manque beaucoup de petits pots de fruit ou de purée pour les bébés par exemple. Mais la collecte n'est pas encore terminée, les landais peuvent encore faire des dons jusqu'à dimanche 8 mars au soir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess