Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes - Covid 19 : le délai est de 72 heures maximum pour se faire dépister en laboratoire

-
Par , France Bleu Gascogne

D'après l'Agence Régionale de Santé, il faut entre 12 heures et 48 heures aujourd'hui dans le département des Landes pour subir un test de dépistage du coronavirus. Les laboratoires d'analyses médicales ne chôment pas : le nombre de tests réalisés a été multiplié par quatre entre juin et juillet.

Didier Couteaud directeur de l'Agence Régionale de Santé dans les Landes
Didier Couteaud directeur de l'Agence Régionale de Santé dans les Landes © Radio France - Frédéric Denis

Avec 50 personnes testées positives au Covid 19, dont 19 Landais, entre le 14 et le 20 août, le coronavirus est dans une dynamique de progression dans les Landes selon le dernier bilan hebdomadaire de l'Agence Régionale de Santé (ARS). Le coronavirus circule notamment dans le sud-ouest du département, les secteurs du Seignanx et du Marensin, d'où l'opération de dépistages gratuits qui débute ce lundi 24 août à Ondres et qui va durer jusqu'au jeudi 27 août.

D'après l'Agence Régionale de Santé, il faut entre 12 heures et 48 heures aujourd'hui dans le département des Landes pour subir un test de dépistage du coronavirus en laboratoire d'analyses médicales.

Plus de 150 tests sont par exemple réalisés chaque jour sur les quatre sites montois d'Exalab, une centaine de tests quotidiens au médipôle de Dax. "Il y a une charge de travail importante puisque nous sommes passés de 2000 tests en juin à 7800 tests à l'issue du mois de juillet, donc cela veut dire que le nombre de tests a été multiplié par quatre durant cette période estivale" détaille Didier Couteaud, directeur de l'ARS dans les Landes.

"Il faut accepter qu'un rendez-vous pris par des personnes asymptomatiques, c'est-à-dire sans symptômes, soit éventuellement décalé" explique le directeur de l'ARS des Landes. Il faut en effet comprendre que nous sommes dans une augmentation de cas de personnes testées positives au Covid 19 dans le département rappelle Didier Couteaud. "Cela veut dire une recherche des cas contacts et il faut admettre que les cas contacts et les personnes qui présentent des symptômes sont prioritaires" pour être testées.

Dans ces conditions, les laboratoires d'analyses médicales des Landes priorisent donc les personnes à dépister, même si tout assuré peut être testé, à sa demande, sans prescription médicale et sans même présenter de symptômes.

Didier Couteaud, directeur de l'Agence Régionale de Santé dans les Landes, rappelle les règles pour effectuer un test de dépistage de la Covid 19

Des incivilités dans les laboratoires d'analyses médicales

Avec l'augmentation du nombre de personnes testées à la Covid 19, le nombre d'incivilités augmente aussi dans les laboratoires d'analyses médicales. C'est ce que constate le docteur Hikmat Chahine. Il préside les laboratoires Forté Bio Unilab implantés dans sept villes landaises : Mimizan, Capbreton, Soustons, Dax, Saint-Paul-les-Dax, Tartas et Hagetmau. 

Les salariés des laboratoires Forté Bio Unilab peuvent réaliser près de 400 dépistages par jour quand ils participent à des campagnes de dépistage en lien avec l'Agence Régionale de Santé comme cela a déjà été le cas à Parentis-en-Born, Mimizan et Vieux-Boucau et comme ce sera le cas à partir de ce lundi 24 août à Ondres. 

Priorité est donc donnée aux patients présentant des signes cliniques envoyés par les médecins ou aux cas contacts. Cela crée donc des tensions et des incivilités selon le docteur Hikmat Chahine : "chaque patient pense qu'il est unique mais nous n'avons pas qu'un seul patient à dépister mais si on ne les traite pas rapidement, ils ne sont pas contents"

Le président des laboratoires Forté Bio Unilab demande aux patients de respecter le personnel des laboratoires d'analyses. Il a même fait placarder une affiche avec ce message dans les sites du groupe. "On essaie de faire au maximum. Un collaborateur peut prélever cinq à dix personnes à l'heure, il ne pas faire en 30 ou 50. Cela fait quatre mois que les personnels sont sur le front et ils sont tous épuisés." 

Le docteur Hikmat Chahine, président des laboratoires Forté Bio Unilab, dénonce les incivilités commises par les patients impatients de faire un test de dépistage

Choix de la station

À venir dansDanssecondess