Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : des anti-corridas contestent une cagnotte pour soutenir l'école taurine de Richard Milian

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Des militants anti-corridas réclament le retrait d'une cagnotte en ligne destinée à soutenir, dans les Landes, une école de tauromachie, Il s'agit d'Adour Aficion, qui forme en ce moment 17 jeunes, à Cauna.

Un entraînement à l'école taurine Adour Aficion, à Cauna, dans les Landes
Un entraînement à l'école taurine Adour Aficion, à Cauna, dans les Landes © Radio France - Marie-Cécile Gardey

Pour soutenir financièrement l'école taurine Adour Aficion, installée dans les Landes, à Cauna, une association a décidé de lancer une cagnotte en ligne, sur la plateforme Leetchi. Cette école taurine, dirigée par Richard Milian, est la seule de tout le Sud-Ouest de la France et forme actuellement à la tauromachie 17 jeunes dont 1 fille. L'association explique que l'argent récolté permettra notamment d'acheter du bétail, des vaches, afin de parfaire l'enseignement pratique des jeunes. 

Scandalisés par cette cagnotte, des militants anti-taurins se mobilisent depuis plusieurs jours, notamment sur les réseaux sociaux, pour en réclamer le retrait. "Financer du bétail, on sait très bien ce que ça veut dire : ils vont acheter des veaux, pour les supplicier et les mettre à mort avec des épées et des banderilles" dénonce Claire Starozinski, qui est la présidente de l'Alliance anticorrida. Elle a demandé à Leetchi de retirer cette cagnotte, en vain pour l'instant. La plateforme a répondu que la cagnotte n'enfreignait pas la loi, la tauromachie étant légale en France. "Mais ce qui est légal n'est pas toujours moral" réplique Claire Starozinski. Forte du soutien de plusieurs personnalités de la culture et du spectacle, comme Jean-Paul Belmondo, Pamela Anderson, le chanteur Renaud ou Mathieu Ricard, elle demande le boycott de la plateforme Leetchi, tant que la cagnotte sera en ligne. 

Claire Starozinski, présidente de l'Alliance anticorrida

De son côté, Richard Milian, qui dirige l'école Adour Aficion, joint par France Bleu Gascogne, ne souhaite pas rentrer dans la polémique. Mais il défend son honneur : "Il y a une identité, elle plaît ou elle déplaît, mais moi je n'ai pas à me sentir gêné ni mal dans ma peau, tout  au contraire. [...] Je n'oblige personne à me suivre mais je dis à certains d'essayer de comprendre, de ne pas parler sans savoir. Et de ne pas se fier qu'à ce qui est apparent et visible au premier jet du regard.

Il défend son école, estimant qu'il est dans son rôle : "Ce que le taureau m'a apporté, c'est mon meilleur professeur. Ma façon de lui rendre grâce et de l'honorer, c'est de continuer à traduire ce qui a fait de moi ce que j'ai été et continue à me donner la notion de la valeur des choses."

Richard Milian, de l'école Adour Aficion

Si son école a besoin de financement, c'est parce que la quasi-totalité des spectacles taurins ont été annulés depuis plus d'un an en France, à cause de l'épidémie de coronavirus. C'est toute l'économie de la tauromachie qui est ébranlée. 

Ce samedi 17 avril, à 19h, la cagnotte avait permis de récolter près de 7.500 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess