Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Landes : des enseignants en grève à l'EREA de St-Pierre-du-Mont pour soutenir trois collègues mutés contre leur gré

lundi 10 septembre 2018 à 18:45 Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne

Un audit va avoir lieu à l'EREA de St-Pierre-du-Mont pour faire toute la lumière sur les tensions qui agitent l'établissement depuis l'arrivée d'un nouveau directeur il y a trois ans. Une partie des enseignants a fait grève ce lundi pour soutenir trois de leurs collègues mutés contre leur gré.

Une partie des enseignants de l'EREA de St-Pierre-du-Mont en grève pour la deuxième fois ce lundi depuis la rentrée en soutien à trois collègues mutés contre leur gré.
Une partie des enseignants de l'EREA de St-Pierre-du-Mont en grève pour la deuxième fois ce lundi depuis la rentrée en soutien à trois collègues mutés contre leur gré. © Radio France - Frédéric Denis

Saint-Pierre-du-Mont, France

Une partie du personnel de l'EREA de Saint-Pierre-du-Mont, un établissement scolaire qui accueille des adolescents et de jeunes majeurs en grande difficulté scolaire, a de nouveau cessé le travail ce lundi. Deuxième jour de grève depuis la rentrée scolaire pour protester contre la mutation de trois agents contre leur gré : une infirmière et deux professeurs

Ce mouvement de grève a aussi pour objectif de protester contre le management du directeur qualifié d'autoritariste par les grévistes. Un management reposant, disent-ils, "sur la force, la contrainte et l'intimidation".

Véronique Laigre, 54 ans, s'est par exemple vu notifiée sa mutation par courriel le 9 juillet dernier après 19 ans d'exercice à l'EREA Nicolas Brémontier à St-Pierre-du-Mont, alors qu'elle n'avait rien demandé. Les rapports se sont tendus avec le directeur de l'établissement dès l'arrivée de cet homme il y a trois ans, en septembre 2015.

Yves Dupouy, Véronique Laigre et Gilbert Trubesset sont mutés contre leur gré, victimes disent-ils du management "autoritariste' du directeur de l'EREA de St-Pierre-du-Mont - Radio France
Yves Dupouy, Véronique Laigre et Gilbert Trubesset sont mutés contre leur gré, victimes disent-ils du management "autoritariste' du directeur de l'EREA de St-Pierre-du-Mont © Radio France - Frédéric Denis

"Il m'a toujours appelé la vache normande" Véronique Laigre. Infirmière de l'EREA depuis 19 ans, mutée contre son gré.

Cet infirmière explique que le directeur de l'EREA l'a toujours appelée la "vache normande", devant témoins. Elle raconte qu'il lui a aussi dit : "vous êtes bien foutue, c'est dommage que vous marchiez comme un camionneur".  L'infirmière raconte avoir laissé faire car elle été sidérée. Elle explique aussi qu'elle avait honte d'être victime de propos sexistes. Véronique Laigre a malgré tout fini par dénoncer les faits au directeur académique, mais s'est retrouvée, dit-elle, dans le collimateur du directeur de l'EREA de St-Pierre-du-Mont. 

Des anciens professeurs de l'EREA Nicolas Brémontier sont venus manifester ce lundi en soutien aux trois agents de l'établissement mutés contre leur gré. Brigitte Devaux, ancienne enseignante d'horticulture explique qu'elle a pris sa retraite car elle ne supportait plus le comportement du directeur de l'établissement, ses remarques méprisantes, désobligeantes, déplacées. Elle affirme avoir été traitée de "petite vieille" en réunion devant tout le monde

Un audit de l'EREA de St-Pierre-du-Mont décrété par le Rectorat

L'Inspecteur d'Académie des Landes, Luc Pham, reconnaît que le directeur de l'EREA de Saint-Pierre-du-Mont "a pu commettre des maladresses" ou qu'"il a pu faire maladroitement de l'humour".  L'Inspecteur d'Académie des Landes se dit que "si on a confié à un personnel d'encadrement la tête d'un établissement, c'est qu'il en avait les compétences". Luc Pham ajoute que "lorsque les personnels sont gravement incompétents, on prend des mesures disciplinaires et éventuellement de rétrogradation en terme de poste, donc si cela n'a pas été fait à l'EREA de St-Pierre-du-Mont, c'est que l'on était pas dans ce cadre là".

L'Inspecteur d'Académie des Landes, Luc Pham, annonce un audit de l'EREA de St-Pierre-du-Mont pour pouvoir prendre ensuite des décisions.

Pour faire toute la lumière sur cette affaire, Luc Pham annonce que l'établissement va prochainement subir un audit sur ordre du Rectorat de Bordeaux, un audit dont on ne connaît pas encore le calendrier précis. Les personnes qui travaillent ou fréquentent l'établissement pourront se confier, si elles le souhaitent, à des Inspecteurs de l'Education Nationale spécialement formés pour recueillir leur parole. Le Rectorat de Bordeaux prendra des décisions qui s'imposent quand il aura les résultats de cet audit.

En attendant la tenue et le résultat de cet audit, Véronique Laigre a pris un avocat pour faire annuler sa mutation. L'Inspecteur d'Académie des Landes assure que cette infirmière reste titulaire de son poste et qu'elle est simplement "déplacée". Elle pourra réintégrer son poste à l'EREA de St-Pierre-du-Mont quand la situation se sera apaisée et si elle le souhaite. Pour les deux enseignants mutés, la décision rectorale est irrévocable.