Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Landes : deux jeunes frères souffrant de la maladie des os de verre participent au triathlon de Mimizan

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Deux jeunes frères landais vont vivre une expérience inoubliable ce dimanche : Lucas et Evan participent au triathlon de Mimizan alors qu'ils souffrent de la maladie des os de verre qui se traduit par une fragilité osseuse excessive. Une participation rendue possible grâce à un sportif de Mimizan.

Lucas fait le signe de la victoire entouré par sa maman Alexandra et son frère Evan
Lucas fait le signe de la victoire entouré par sa maman Alexandra et son frère Evan © Radio France - Frédéric Denis

Mimizan, France

Deux jeunes landais, deux frères, vont vivre une expérience inoubliable. Lucas et Evan, vont participer au triathlon de Mimizan ce dimanche après-midi alors qu'ils souffrent de la maladie des os de verre qui se traduit par une fragilité osseuse excessive. Les deux frères, âgés de 7 et 11 ans, qui habitent Saint-Eulalie-en-Born, ne peuvent pas marcher seuls. Ils se déplacent en fauteuil roulant. 

Lucas et Evan pratiquent le triathlon depuis décembre grâce à un sportif de Mimizan, Christophe Bironien, qui a adapté son matériel pour permettre aux deux frères de pouvoir faire du sport avec lui.

"Je suis très fier car je suis le seul à faire du triathlon dans ma classe" Evan

Pour l'épreuve cycliste, Christophe a adapté un fauteuil sécurisé à l'avant de son vélo de triathlète où les enfants peuvent prendre place. Pour l'épreuve de course à pied, Evan et Lucas montent dans une nacelle : une sorte de poussette à trois roues que Christophe pousse en même temps qu'il court. Pour l'épreuve de natation, Evan prend place dans un petit bateau gonflable sécurisé que Christophe pousse en nageant. Le triathlète est relié au bateau via une corde et un harnais.

Les deux frères ont hâte de participer au triathlon de Mimizan. "J'ai la pression, j'ai le coeur qui bat très très vite tellement je suis impatient" nous a confié Lucas qui espère terminer dans les dix premiers du triathlon malgré les 600 adversaires en face. 

Christophe Bironien a rencontré les deux frères de Saint-Eulalie-en-Born et leur maman Alexandra lors du téléthon de Mimizan en décembre dernier. Il leur a exposé son projet, il a montré les vidéos de ses courses de triathlon à la famille. Evan et Lucas ont immédiatement été séduits. 

" Cela leur permet de vivre, de ne pas rester coincés dans leur fauteuil et pouvoir avoir de la liberté" Alexandra, la maman des deux frères

Leur maman avoue avoir été un peu dubitative au début : "on s'est demandés comment ça allait être possible car Lucas et Evan ne marchent pas pour l'instant, c'est compliqué mais Christophe a trouvé des solutions pour leur permettre de faire du triathlon.  Alexandre s'est vite rendue compte que tous les équipements été très bien sécurisés et les médecins ont donné les certificats nécessaires.

Après ce triathlon, Christophe Bironinen compte inscrire Evan et Lucas ainsi que huit autres enfants handicapés à l'Iron Man d'Hourtin en Gironde l'an prochain. L'Iron Man, c'est un triathlon grand format : une épreuve de natation de 3,8 kilomètres, une épreuve cycliste de 180,2 kilomètres et un marathon, une course à pieds de 42,195 kilomètres.

Lucas, Evan et Christophe se sont entraînés dur ensemble pour leur participation au triathlon de Mimizan ce dimanche - Radio France
Lucas, Evan et Christophe se sont entraînés dur ensemble pour leur participation au triathlon de Mimizan ce dimanche © Radio France - Frédéric Denis