Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Landes : et si la hausse des tarifs réglementés de l'électricité relançait le mouvement des Gilets Jaunes ?

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Le mouvement des gilets jaunes va t-il trouver un nouveau souffle dans les Landes en s'appuyant sur la hausse de près de 6% des tarifs réglementés de l'électricité ce samedi en France ? Il va falloir s'appuyer dessus pour remobiliser nous ont confiés plusieurs animateurs départementaux du mouvement.

Myosette, retraitée de Sarbazan,  porte le gilet jaune depuis le début du mouvement le 17 novembre dernier. Elle distribue des tracts chaque samedi sur le rond-point des pompiers à Saint-Avit, au nord de Mont-de-Marsan.
Myosette, retraitée de Sarbazan, porte le gilet jaune depuis le début du mouvement le 17 novembre dernier. Elle distribue des tracts chaque samedi sur le rond-point des pompiers à Saint-Avit, au nord de Mont-de-Marsan. © Radio France - Frédéric Denis

Mont-de-Marsan, France

Mauvaise nouvelle pour 25 millions de foyers en France Les tarifs réglementés de l'électricité augmentent de 5,9% ce samedi. Cela représente près de 100€ en plus par an pour les personnes qui se chauffent à l'électricité selon la CLCV. L'association de défense des consommateurs et l'UFC-Que Choisir vont d'ailleurs saisir le Conseil d'Etat pour faire annuler cette hausse. Le gouvernement l'avait gelée en décembre à cause du mouvement des "gilets jaunes". Un mouvement qui semble pratiquement éteint aujourd'hui dans les Landes. 

Cette hausse des tarifs réglementés de l'électricité peut-elle déclencher un regain de mobilisation ? C'est un bon point d'appui pour Jean-François Boine, un gilet jaune landais de Sarbazan mobilisé depuis le début du mouvement le 17 novembre dernier. Ce retraité est sur le rond-point de Saint-Avit au nord de Mont-de-Marsan chaque samedi depuis 29 semaines avec sa femme Myosette et une trentaine de gilets jaunes du Marsan. 

Ils tractent pour sensibiliser la population sur la nécessité de rester mobiliser face à la réduction du pouvoir d'achat d'une grande majorité de Français. Le couple a calculé avoir perdu environ 15% de pouvoir d'achat depuis mai 2012, dont 45€ par mois à cause de la hausse de la CSG de 1,7% souhaité par le Président de la République.

Le groupe des gilets jaunes du Marsan se mobilise tous les samedis de 8 heures 30 à 19 heures sur le rond-point des pompiers, à Saint-Avit, au nord de Mont de Marsan. Ils distribueront encore 1000 tracts intitulés "La dérouillée de Macron" sur les résultats des élections européennes ce samedi 1er juin. Ils font de même chaque samedi en distribuant des tracts collant aux thèmes d'actualité du moment. 

Myosette et Jean-François expliquent que parmi les gilets jaunes du Marsan, il y a des retraités, des agriculteurs, des petits artisans, des personnes touchant le SMIC, des femmes seules mais pas de jeunes, pas de personne percevant le RSA, pas de fonctionnaires, ce qu'ils regrettent.

Ils reconnaissent que s'il y a eu une effervescence les deux premiers week-ends du mouvement des gilets jaunes en novembre 2018, le nombre de personnes mobilisées est vite descendu pour se stabiliser autour d'une quarantaine d'habitués. Le couple de retraités rappelle que beaucoup de choses ont été faites depuis le 17 novembre : les gilets jaunes du Marsan ont par exemple remis un cahier de doléances de 40 pages au gouvernement par l'intermédiaire du député socialiste Boris Vallaud. Ils font aussi signer une pétition pour réclamer le Référendum d'Initiative Citoyenne depuis six mois et demi et ils ont récolté 1100 signatures à ce jour.

Myosette et Jean-François expliquent aussi que les différents groupes gilets jaunes des Landes sont en contact et réfléchissent à des actions communes dans les semaines à venir.