Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Landes : la commune de Castets, futur eldorado du surf

mercredi 8 août 2018 à 19:27 Par Stéphanie Hildenbrandt, France Bleu Gascogne

Castets, petite commune landaise de presque 2 200 habitants, devrait d'ici quelques années devenir l'Eldorado du surf. C'est en tout cas le projet de la société Wavelandes. Cette dernière compte ouvrir d'ici 2020/2021 le premier parc d'Europe à vague artificielle.

Le projet de parc Wavelandes Atlantique intègrera le premier bassin à vagues artificielles en France et en Europe, « The Cove® »
Le projet de parc Wavelandes Atlantique intègrera le premier bassin à vagues artificielles en France et en Europe, « The Cove® » - Wavelandes

Castets, Landes, France

La société Wavelandes est sur le projet depuis 4 ans. L'objectif est clair, faire de ce projet le premier parc de sport et de loisirs pour la pratique du surf en France.  Le projet, inédit en Europe, aligne des chiffres impressionnants. Sur un terrain de 9 hectares, le bassin fera 155 mètres sur 155 mètres. Soit l'équivalent de presque 4 terrains de foot.

Une vague toutes les 4 secondes

Les concepteurs du projets promettent entre 900 et 1000 vagues par heure. Les vagues pourront atteindre jusqu'à 2 mètres de hauteur.  Il y aura 6 zones de surf dans le bassin et jusqu'à 88 personnes dans l'eau en même temps. Le projet fait rêver les surfeurs. Il devrait devenir réalité courant 2020 pour les professionnels, début 2021 pour le grand public.

Après avoir visité Lit-et-Mix, Mézos, Linxe, finalement c'est à Castets que Wavelandes va développer son projet.  La commune aligne les bons points. Elle se trouve à mi chemin entre l'aéroport de Bordeaux et celui de Biarritz,  à 20km de la gare de Dax. L'A63 est à côté. Enfin le terrain de 10 hectares que propose la commune a fini de convaincre la société Wavelandes. Castets deviendra donc d'ici quelques année la capitale du surf promet son président, Norbert Ducrot. Les professionnels du surf vont pouvoir bien sûr s'y entraîner tout comme les amateurs, les novices, les écoles, les centres aérés,  les entreprises.

Un projet à l'impact environnemental minime

Le parc, d'une surface totale de 9 hectares, prévoit la création du bassin d'environ 27 000m2. Il offrira également 15 activités sportives proches du surf (skateboard, escalade, beach volley, body board....) pour tout public. Des possibilités de restauration et d'hébergement sont également prévues. Il n'y aura pas de béton dans ce parc jurent les concepteurs . Que des dunes, des arbres! 

Le projet se veut respectueux de la nature landaise. - Aucun(e)
Le projet se veut respectueux de la nature landaise. - Wavelandes

Le parc se trouvera à côté de la COPA, la Coopérative de Production Asperges à Castets.

"Castets, le Clairefontaine du surf" Norbert Ducrot, président de Wavelandes

Cet espace va permettre aux surfeurs professionnels de s’entraîner quotidiennement et de se perfectionner. L'objectif de Wavelandes Atlantique est aussi, grâce à cette vague artificielle, de créer un centre  national d'entraînement pour les sportifs de haut-niveau et les équipes de France de surf. C'est dans ce sens que la société a œuvré pour une coopération avec la Fédération Française de surf. Pour Norbert Ducrot, l'espace doit devenir une référence dans le monde du surf, "le Clairefontaine de la discipline". 

150 à 200 créations d'emploi

Le parc devrait être ouvert plus de 300 jours par an. 180 000 visiteurs sont attendus chaque année avec des pics à 3000 certains jours.  150 à 200 emplois devraient être crées pour le fonctionnement et l'entretien du parc. 35% des emplois seront des CDI. Le président de la communauté de commune Côte Landes Nature, Gérard Napias s'en félicite. "C'est la dynamique qu'il faut apporter à ce territoire. C'est important de donner de l'espoir aux jeunes pour rester ici."

Le permis de construire devrait être déposé d'ici 4 mois pour espérer commencer le chantier début 2019. Wavelandes espère bien que son parc sera opérationnel courant 2020 pour que les professionnels puissent s'entrainer  juste avant les JO de Tokyo. Pour le grand public, il faudra attendre début 2021 pour pouvoir profiter de cette infrastructure.

Le parc prévoit la création d'un bassin d'environ 27 000 m2. - Aucun(e)
Le parc prévoit la création d'un bassin d'environ 27 000 m2. - Wavelandes