Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Landes : la démolition du château d'eau de Luxey

mardi 12 mars 2019 à 15:22 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

Dans le nord des Landes, il était un repère de la commune de Luxey. Le château d'eau, trop vieux et trop coûteux à restaurer, est en train d'être démoli. L'opération a commencé lundi matin. C'est une page qui se tourne, non sans nostalgie pour les Luxois.

L'opération de démolition du château d'eau de Luxey a commencé ce lundi
L'opération de démolition du château d'eau de Luxey a commencé ce lundi - © Mairie de Luxey

Luxey, France

Un repère, voire même un symbole, disparaît en haute lande. Le château d'eau de Luxey, 664 habitants, est en train d'être démoli depuis ce lundi. Construit dans les années 50, le château d'eau, haut de 38 mètres, servait à alimenter la vaste commune du nord des Landes. Avant l'installation des tours de gué en pleine forêt, il servait aussi de point haut pour surveiller les départs d'incendies. 

Depuis quelques années, le château d'eau de Luxey ne servait plus que de réserve d'eau et de point de repère notamment pendant le festival Musicalarue. Les organisateurs y projetaient le nom du festival. Mais, la construction était devenue obsolète et vieillissante, le crépi tombe en lambeau, et ne servait plus trop à grand chose. Pour la protéger, il aurait fallu réenclencher des travaux importants : 380.000 euros dont 100.000 à la charge de la commune de Luxey, qui a donc choisi de démolir le château d'eau et de construire un nouvel équipement plus discret et d'une plus grande capacité, 3.000m3 d'eau. 

Un peu de nostalgie

Il y a un peu de nostalgie, reconnîat le maire de Luxey, Serge Sore : "Je suis le premier nostalgique. Je sais très bien que c'est un repère pour les festivaliers, un repère aussi pour les Luxois. Quand on arrive de loin, on voyait le château d'eau et on disait toujours : tu vois, c'est à côté du château d'eau ! Bon, on le dira plus... On est nostalgique, je ne sais pas pourquoi... C'est vrai que ce n'était pas une oeuvre d'art, c'est ce que je dis aux gens et puis il périclite au fil du temps, donc il faut passer à autre chose."

La démolition du château de Luxey - Aucun(e)
La démolition du château de Luxey - © Mairie de Luxey

Des aménagements à venir

Pour remplacer le château d'eau, 300.000 euros vont être consacrés à l'aménagement du périmètre. La moitié du  budget sera financé grâce à des aides, notamment des subventions de l'Etat, dans le cadre de la DETR (Dotation d'Equipement des territoires Ruraux), selon le maire. L'argent permettra de refaire la voirie, de réaliser des aménagements piéton pour relier la salle des Cigales à la salle communale, de rénover le musée de l'Estupe Huc (éteint le feu en gascon). Tout ça, avant le festival en août prochain espère l'élu. Des plantations de chênes et de marronniers sont aussi prévus à l'automne. 

Il faudra trouver une autre idée pour marquer le nom de Musicalarue en août prochain !