Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : le musée de la course landaise de Bascons pourra-t-il rouvrir en mai ?

-
Par , France Bleu Gascogne

Le musée de la course landaise à Bascons pourrait ne pas rouvrir en mai faute de financements. La communauté de communes du pays grenadois a rendu la gestion du site à la municipalité après un désaccord sur le projet d'installation d'un centre d'interprétation de la course landaise au centre-bourg.

Des boléros des acteurs de la course landaise exposés au musée de Bascons dédié à la discipline depuis 1974 à Bascons
Des boléros des acteurs de la course landaise exposés au musée de Bascons dédié à la discipline depuis 1974 à Bascons © Maxppp - Duzert Jean Louis

C'est le seul musée dédié à la course landaise du département des Landes. Il est situé à Bascons, à cinq minutes en voiture de la rocade sud de Mont-de-Marsan. Il doit normalement rouvrir ses portes, au printemps, le jeudi de l’ascension, comme le veut la tradition. Mais le doute plane cette année. Le nouveau maire de ce village de 900 habitants, Nicolas Raulin, doit trouver le budget nécessaire pour gérer et animer le site, ouvert depuis 1974. Depuis dix ans, la communauté de communes du pays grenadois assurait l'animation du musée de la course landaise, mais l'intercommunalité a rendu cette compétence (non obligatoire) à la municipalité de Bascons le 7 décembre 2020.

Nous en arrivons à cette situation car les deux collectivités ne sont pas d'accord sur le futur emplacement d'un projet élaboré depuis 2016 par la communauté de communes du pays grenadois : l'installation en centre-bourg de Bascons, dans les locaux du presbytère, d'un centre d'interprétation de la course landaise. Ce centre d'interprétation, destiné à faire basculer le vieux musée dans la modernité numérique, représentait un investissement de 800 000€ et il était financé à 70% par des subventions de l'Europe, de l'Etat, de la Région et du Département assure le président de la communauté de communes du pays grenadois, Jean-Luc Lafenêtre. 

La communauté de communes du pays grenadois et la mairie de Bascons divergeaient sur le lieu d'implantation du projet de centre d'interprétation de la course landaise destiné à remplacer le vieux musée

Le nouveau maire de Bascons, Nicolas Raulin, se dit favorable pour faire basculer le vieux musée de la course landaise dans le 21eme siècle, mais il aurait souhaité que ce futur centre d'interprétation soit édifié sur le site du musée actuel qui se trouve à un gros quart d’heure à pied du centre-bourg du village. "On peut très bien le faire sur le lieu actuel, tout en sachant que sur le lieu actuel, on a la possibilité d'être dans un parcours naturel autour de l'avifaune" détaille le maire de Bascons. Il y a aussi une ganaderia à moins de cinq minutes à pied et donc la possibilité de montrer aux enfants les vaches de la course landaise ajoute Nicolas Raulin.

Le président de l'intercommunalité explique de son côté que le centre-bourg de Bascons avait été retenu car techniquement sur l'ancien musée, il y avait trop de travaux à faire. D'après les différentes études réalisées, la fréquentation n'aurait pas décollé en restant excentré argumente Jean-Luc Lafenêtre qui assure que le musée de la course landaise attire aujourd'hui 300 visiteurs par an, entre mai et septembre. Réaliser ce projet au coeur du village de Bascons permettait aussi de décrocher des subventions européennes au titre de la revitalisation des centres-bourgs.

Les finances communales étant contraintes, le maire de Bascons va désormais tenter de réunir des partenaires (conseil départemental, fédération française de la course landaise etc.) pour continuer de financer et d'animer le musée de la course landaise, sans le déplacer. Le presbytère de Bascons, cédé à l'euro symbolique par la commune à l'intercommunalité en 2018 sous la seule condition de réaliser le centre d'interprétation de la course landaise sur place dans les 5 ans, va être restitué à la municipalité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess