Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : le nombre de bénéficiaires en hausse de 10% au Secours Populaire

-
Par , France Bleu Gascogne

Depuis le début de la crise du coronavirus, les associations qui viennent en aide aux plus démunis font face à une explosion des demandes, notamment d'aide alimentaire. Le confinement a entraîné une baisse de revenus pour certains salariés, parfois une perte d'emploi.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Au niveau national, le Secours Populaire vient en aide à 45% de personnes en plus, "que nous n'avions jamais rencontrées", en raison de la crise provoquée par l'épidémie de coronavirus expliquait la semaine dernière la secrétaire générale de l'association, Henriette Steinberg. Dans les Landes, s'il n'y a pas d'explosion, les demandes ont augmenté sur certains secteurs constate Yves Pommiès, président du comité du Secours populaire de Dax, invité de France Bleu Gascogne ce mercredi à 7h45. 

Les demandes d'aide auprès de l'association ont surtout augmenté auprès des antennes de Capbreton, Soustons, Hagetmau et Aire-sur-l'Adour. Sur Dax, l'augmentation est plus légère. Au 14 mai, 2. 400 personnes étaient accompagnées dans les Landes. "C'est environ 10% de plus sur l'ensemble du département, avec des augmentations différenciées selon les secteurs", complète Yves Pommiès. 

Risque d'augmentation dans les semaines à venir

Le public accueilli est un peu différent des dernières semaines : plus de jeunes couples et de familles mono-parentales sont venues solliciter l'association pour bénéficier de l'aide alimentaire. "Et on peut penser qu'on risque d'avoir une augmentation plus importante dans les semaines qui viennent. Du côté de Dax, les cures n'ayant pas lieu, les gens qui travaillaient l'an dernier risquent d'être confrontés à des difficultés et sur la côte, l'aspect touristique qui n'est pas encore reparti génère un certain manque en matière d'emploi".

Appel aux dons financiers

Concernant les ressources de l'association dans les Landes, 20% proviennent des dons et de subventions publiques. Dans le département, le Secours Populaire a été contraint, par les mesures sanitaires, de fermer une boutique solidaire, génératrice de revenus. "On a un peu de réserve" explique Yves Pommiès, "mais si la situation devait continuer, on risque d'être confronté à des difficultés financières non négligeables". Ce qui explique cet appel aux dons financiers, car le Secours Populaire des Landes reçoit régulièrement des dons alimentaires de la part de producteurs de pommes, d'asperges ou encore de volailles. 

Les bénévoles, eux, sont restés au rendez-vous dans la mesure du possible car beaucoup sont des retraités. Ce qui est nouveau "et qui fait chaud au cœur" résume Yves Pommiès, ce sont _"_des propositions de bénévolat importante par rapport à d'autres périodes et ça nous booste dans notre envie d'aider ceux qui en ont besoin."

Réécouter les invités de France Bleu Gascogne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu