Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Landes : les Accompagnants d'Élèves en Situation de Handicap en lutte pour de meilleures conditions de travail

-
Par , France Bleu Gascogne

Les Accompagnants d'Élèves en Situation de Handicap (AESH) manifesteront le 20 novembre en France pour dénoncer la précarité de leur statut. Selon les syndicats, malgré les promesses du gouvernement, ces agents vivent une dégradation de leurs conditions de travail depuis la rentrée etc.Témoignages

Brigitte Laporte, Denis Audon et Nadine Saint-Aubin Fréard font partie des 817 AESH du département des Landes
Brigitte Laporte, Denis Audon et Nadine Saint-Aubin Fréard font partie des 817 AESH du département des Landes © Radio France - Frédéric Denis

Landes, France

Avec notre témoin de l'actu ce mardi 5 novembre sur France Bleu Gascogne, nous parlons des conditions de travail des AESH, ces personnes qui accompagnent les élèves en situation de handicap dans les établissements scolaires. Le ministre de l'Education Nationale a assuré en ce début de semaine que 87% des élèves souffrant d'un handicap sont "scolarisés à temps plein" depuis la rentrée. Pour cela, il faut des AESH. Le gouvernement a changé le statut de ces personnels pour rendre leur métier plus attractif.  Mais est-ce le cas ?  Pour le savoir, Frédéric Denis a rencontré Brigitte Laporte, AESH depuis neuf ans. Elle travaille dans une école de Mont-de-Marsan. Elle dénonce la précarité de son emploi, un métier sans statut, et une rémunération qui ne lui permet pas de vivre.

Le témoignage de Brigitte Laporte qui est AESH dans une école de Mont-de-Marsan

Nadine Saint-Aubin Fréard elle est AESH depuis treize ans à Mont-de-Marsan. Elle dénonce le manque de formation alors qu'elle a en charge une petite fille aveugle. Cette accompagnante a simplement reçu 60 heures de formation sur la dyspraxie et la dyslexie en 2006 quand elle a commencé ce métier et depuis plus rien.

Nadine Saint-Aubin Fréard AESH depuis treize ans dénonce le manque de formation

Une manifestation nationale des AESH est prévue le mercredi 20 novembre pour dénoncer les promesses non tenues et la précarité de leur métier. On ne sait pas encore la forme que prendra cette mobilisation dans les Landes. Une réunion à ce sujet est prévue vendredi 8 novembre entre les syndicats.

Il y a aujourd'hui 2222 élèves en situation de handicap dans les Landes suivis par 817 AESH. L'Inspection d'Académie des Landes assure qu'il n'y a pas aujourd'hui d'élèves en situation de handicap sans accompagnant faute de moyens humains. Elle reconnaît malgré tout parfois qu'il peut y avoir un délai entre la décision de la Maison Départementale des Personnes Handicapées d'accorder des heures d'accompagnement pour les enfants et l'arrivée d'un accompagnant. L'Inspection d'Académie assure tout faire pour réduire ce délai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu