Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Landes : un arbitre de rugby désavoué, le club de Labouheyre rejouera le match (màj)

jeudi 14 février 2019 à 12:12 - Mis à jour le lundi 18 février 2019 à 15:27 Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Gascogne et France Bleu

Le club de Labouheyre (Landes) va pouvoir rejouer son match de championnat honneur contre Cadaujac (Gironde). La précédente rencontre, en janvier, avait été interrompue par l'arbitre, qui s'estimait menacé. Une commission de la Ligue vient de lui donner tort et ordonne que le match soit rejoué.

Le club de Labouheyre a obtenu de pouvoir rejouer le match, le 3 mars, contre Cadaujac
Le club de Labouheyre a obtenu de pouvoir rejouer le match, le 3 mars, contre Cadaujac © Maxppp - Michel Clementz

Labouheyre, France

C'est une décision plutôt rare dans le monde du rugby : un arbitre désavoué par une instance de la Ligue régionale de Nouvelle-Aquitaine. Lors d'une rencontre du championnat honneur, entre Cadaujac (Gironde) et Labouheyre (Landes), le 20 janvier dernier, cet arbitre avait décidé d'interrompre le match, joué à Cadaujac, estimant qu'il était menacé par des joueurs landais. La commission de discipline et des règlements de la Ligue vient de lui donner tort. Le match est à rejouer. 

Ferme ta gueule"

L'arbitre semblait pourtant avoir de très bonnes raisons d'interrompre le match. Dans son rapport, écrit juste après la rencontre le 20 janvier dernier, il assure avoir été injurié puis agressé. A la 20e minute, alors qu'il vient d'exclure un joueur de Labouheyre, il entend le capitaine de cette équipe lui crier "Ferme ta gueule". L'arbitre décide alors d'exclure à son tour le capitaine. Et le ton monte. Dans son rapport, l'arbitre décrit que des joueurs se sont alors regroupés près de lui, que le capitaine "a refusé de quitter le champ de jeu" et que celui-ci lui a même tiré l'oreille. L'arbitre interrompt alors définitivement le match et, protégé par la sécurité de Cadaujac, est raccompagné jusqu'aux vestiaires.  

Le club de Labouheyre a filmé la rencontre 

Après de tels faits, l'on aurait pu s'attendre à ce que le club de Labouheyre soit lourdement sanctionné. Sauf que les dirigeants landais de l'équipe ont tout filmé. Ils ont présenté cette vidéo, longue de 20 minutes, soit la durée du match interrompu, à la commission de discipline et des règlements de la Ligue régionale de rugby en Nouvelle-Aquitaine. 

Dans une décision du 6 février, que France Bleu Gascogne a pu consulter, la commission estime que l'arbitre a eu un "jugement faussé sur l'action en cours". Selon la commission, il apparaît que l'injure "ferme ta gueule" n'était pas destinée à l'arbitre : le capitaine de Labouheyre s'adressait en fait à l'un de ses joueurs, ayant le même prénom que l'arbitre. Et la vidéo, toujours selon la commission, "ne laisse pas paraître une agression physique" : il n'y a donc pas eu de tirage d'oreille

Selon la commission de la Ligue, il n'y avait donc aucune raison d'interrompre le match. Contacté par France Bleu Gascogne, l'arbitre de la rencontre n'a souhaité faire aucun commentaire.

Les clubs concernés ou la Ligue régionale peuvent encore faire appel de cette décision. Mais ni le club de Cadaujac ni la Ligue régionale n'avaient, ce mercredi, pris de décision à ce sujet. 

Quant au club de Labouheyre, il se félicite de la décision de la commission de discipline et des règlements. La date du match à rejouer est connue : ce sera le 3 mars, à Cadaujac, avec un nouvel arbitre.  Le club de Labouheyre promet que, par précaution, il filmera à nouveau la rencontre. 

[Mise à jour, 18 février 2019, 15h25 : La Ligue régionale de rugby a fait appel de la décision de la commission de discipline et des règlements. Une commission d'appel va donc étudier le dossier et rendre une nouvelle décision dans les jours à venir]