Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Loire : des riverains toujours mobilisés contre un projet d'antenne-relais à Lapte

À Lapte en Haute-Loire, un collectif d'habitants se mobilise depuis le début de l'année contre le projet de l'opérateur Free d'implanter une antenne-relais sur la commune de Montjuvin.

Les riverains font savoir leur opposition au projet sur le futur site d'implantation de l'antenne-relais
Les riverains font savoir leur opposition au projet sur le futur site d'implantation de l'antenne-relais © Radio France - Kevin Boderau

La bataille continue pour des habitants de Montjuvin, commune de Lapte en Haute-Loire. Depuis le mois de janvier, un collectif s'est créé pour empêcher l'installation d'une antenne-relais de 40 mètres de hauteur au bord de la route en amont du barrage de Lavalette et de sa base de loisirs. 

Leur pétition sur internet a recueilli plus de 200 signatures. C'est l'opérateur Free qui doit installer cette antenne, à la demande de l'ancienne municipalité de Lapte. 

Un projet qui ne correspond plus aux besoins actuels

Depuis l'étude sur ce projet d'antenne faite en 2016, une antenne installée à Treyche. Elle a permis de couvrir le village de Verne. Aujourd'hui, le manque de couverture réseau se situe donc juste au niveau du barrage où deux opérateurs ne sont pas couverts :  Orange et Free.

"On est conscient qu'il y a quelques faiblesses (de réseaux) concède Céline Chappuis, porte-parole du collectif de riverains. Mais de là à planter une antenne de 40 mètres pour des besoins identifiés il y a cinq ans et qui ne sont plus d'actualité... On n'est pas buté, ce n'est pas que l'on ne veut absolument pas de l'antenne. C'est que le lieu ne pouvait pas être pire." 

Inquiétude pour la santé et la valeur des habitations

Pour Céline Chappuis qui vit à 200 mètres, c'est un crève-cœur si cette antenne s'installe. Elle viendra lui gâcher la magnifique vu sur les Sucs. Elle s'inquiète aussi beaucoup pour la valeur de sa maison : "le projet va gâcher notre habitation qui va avoir une décote énorme". Future maman et mère d'une petite fille, Céline Chappuis s'inquiètent aussi pour la santé de ses enfants avec une antenne aussi proche. 

Des riverains soutenus par la mairie, le département et la préfecture

En juillet, la nouvelle municipalité de Lapte votait pour l'abandon total du projet d'implantation sur cette zone. "Son implantation ne prend pas en compte une intégration paysagère correcte à proximité d'un spot touristique et on se trouve à moins de 60 mètres des premières habitations", explique le maire nouvellement élut Yohann Fanget. "Nous souhaitons obtenir un déplacement du pylône".

Le département doit rencontrer l'opérateur Free pour lui soumettre des propositions alternatives ce mardi. 

Carte d'implantation des pylônes pour la téléphonie mobile en Haute-Loire dans le cadre du programme "NEW DEAL"
Carte d'implantation des pylônes pour la téléphonie mobile en Haute-Loire dans le cadre du programme "NEW DEAL" - Préfecture de la Haute-Loire
Choix de la station

À venir dansDanssecondess