Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La mère d'une victime de Mohammed Merah à Saint-Brieuc pour prévenir des risques liés à la radicalisation

Ce mardi, Emmanuel Macron a promis un "combat sans relâche face au terrorisme islamiste". Au même moment à Saint-Brieuc, Latifa Ibn Ziaten, mère du militaire assassiné par Mohamed Merah en 2012, rencontrait des jeunes pour parler de son combat contre les dangers de l'intégrisme religieux.

Latifa Ibn Ziaten à Saint-Brieuc
Latifa Ibn Ziaten à Saint-Brieuc © Radio France - Johan Moison

Saint-Brieuc, France

Lorsque Latifa Ibn Ziaten arrive, on remarque immédiatement la protection policière dont elle bénéficie. Elle reçoit régulièrement des menaces mais "je n'ai pas peur", dit-elle, "sinon je ne serais pas là". 

Latifa Ibn Ziaten à Saint-Brieuc devant des jeunes de l'unité éducative en milieu ouvert - Radio France
Latifa Ibn Ziaten à Saint-Brieuc devant des jeunes de l'unité éducative en milieu ouvert © Radio France - Johan Moison

Face à elle, dans une petite salle de l'auberge de jeunesse de Saint-Brieuc, des éducateurs avec des jeunes âgés de 16 à 21 ans qui participent à un stage de citoyenneté, alternative à l'emprisonnement. "Est-ce qu'on peut faire une minute de silence pour les policiers assassinés, est-ce que vous le souhaitez ou pas ?", interroge Latifa Ibn Ziaten. "Comme certains ont la haine contre la Police, j'ai préféré leur demander parce que si on les force, ça ne vient pas du cœur", précise Latifa Ibn Ziaten. "Je leur dis que les policiers sont là aussi pour nous protéger"

Latifa Ibn Ziaten à Saint-Brieuc le reportage de Johan Moison

Mohammed Merah : "Un lâche et un assassin mal éduqué"

"Quelqu'un qui était mal-aimé, mal éduqué, mal orienté, a brisé la vie de mon fils, il a tué sept victimes gratuitement". Latifa Iben Ziaten évoque Mohammed Merah, "certains jeunes disent qu'il est un héros, c'est un lâche et un assassin".

"Vous les jeunes, vous avez besoin d'aide, je vous vois comme mes propres enfants, je vous conseille avec mon cœur, il faut savoir s'accrocher à quelque chose, dire je veux m'en sortir, je veux être quelqu'un moi aussi !" La mère de famille est applaudie. "Cette dame essaie d'aider les gens, il ne faut pas faire ce que d'autres ont fait, franchement je respecte cela totalement", glisse un jeune. "Cela me fait plaisir d'entendre ça", explique Latifa Iben Ziaten, sur 15 ou 20 jeunes, si on arrive à en sauver 10 %, c'est bien, il ne faut pas lâcher un jeune parce que c'est l'avenir".

Choix de la station

France Bleu