Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Laura Flessel au Lac du Causse, candidat pour les JO 2024 : "un bel endroit pour recevoir les pays internationaux"

vendredi 22 juin 2018 à 16:39 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

Le lac du Causse a ses chances pour les JO de Paris 2024. Laura Flessel en est convaincue. La ministre des sports était en visite ce vendredi sur le site, candidat pour être une base d'entraînement lors des jeux olympiques de Paris en 2024.

Laura Flessel, ici aux côtés du maire de Brive, Frédéric Soulier, a trouvé "magnifique" le Lac du Causse
Laura Flessel, ici aux côtés du maire de Brive, Frédéric Soulier, a trouvé "magnifique" le Lac du Causse © Radio France - Philippe Graziani

Brive, Corrèze

Les responsables du lac du Causse avaient invité Laura Flessel à venir voir le site de près. C'était donc ce vendredi une opération de séduction pour tous. L'un des artisans de cette visite de la ministre le Briviste Philippe Lescure, président de la fédération française de triathlon espère que cette venue sera un plus. "C'est important pour nous de faire venir des décideurs, et la ministre en est une éminente."

Bon pour l'aviron, la voile, le kayak

La sélection des sites qui seront utilisés pour les JO est loin d'être faite. Mais Laura Flessel rappelle qu'il y en a beaucoup en compétition. Mais pour elle le Lac du Causse a beaucoup d'atouts. "il répond aux besoins du kayak, de l'aviron, de la voile". La ministre affirme donc que le site est "un bel endroit pour recevoir des pays internationaux". Le lac présente aussi l'avantage de mêler à la pratique sportive de haut-niveau une pratique de loisir, intergénérationnelle, ainsi que la pratique handisport. Tout en y associant le tourisme. _"Un réel atout supplémentaire "_pour Laura Flessel

Les meilleures copies

Car pas question précis-t-elle de retenir des endroits qui n'auront pas pensé l'après-JO. "Il y aura un avant-jeux, un pendant-jeux et un après-jeux" rappelle Laura Flessel. En clair il s'agit que les sites candidats présentent un projet qui aille au-delà de la seule participation aux JO. Et la ministre de conclure en disant que, en ce sens, tout le monde est mis sur un pied d'égalité et qu'on "attend les très bonnes copies". Et celle du lac du Causse reconnaît Laura Flessel a déjà de très bons arguments.