Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Laval : décès du caméraman de la Libération de Paris Gilbert Larriaga

Laval, France

L'ancien reporter et réalisateur Gilbert Larriaga est décédé à l'hôpital de Laval ce dimanche à l'âge de 92 ans. Il est connu notamment pour avoir filmé en août 1944 la descente des Champs-Élysées du Général de Gaulle lors de la libération de Paris.

Le Général De Gaulle le 26 août 1944 près de l'Arc de Triomphe
Le Général De Gaulle le 26 août 1944 près de l'Arc de Triomphe © Maxppp - dpa

Gilbert Larriaga s'est éteint à l'hôpital de Laval à l'âge de 92 ans ce dimanche, à la suite de problèmes respiratoires d'après son entourage. Ce réalisateur et journaliste vivait depuis plusieurs mois en Mayenne, à Entrammes, chez les enfants de son épouse. 

Proche du Général Charles de Gaulle, Gilbert Larriaga est connu pour avoir filmé sa descente des Champs-Élysées le 26 août 1944. Le Général l'avait spécialement missionné pour cette tâche. "Charles de Gaulle ne voulait que Gilbert" confie une proche contacté par France Bleu Mayenne. Plus tôt cette année-là, Gilbert Larriaga a tourné son premier reportage en Normandie, sur les plages du Débarquement. "À 17 ans, mon père lui avait payé une caméra" explique le frère Georges Larriaga. "Et il est parti de son propre chef filmé le Débarquement. Sauf qu'il a été fait prisonnier par les Allemands et devaient être condamné à mort. Mais un officier lui a demandé son âge et lui a finalement dit : 't'es trop jeune va t-en ! C'était sa première expérience professionnelle" termine son frère. 

Une trentaine de Tour de France 

Au début des années 50, le reporter rejoint l'équipe de Pierre Sabbagh, le créateur du journal télévisé sur la RTF (Radiodiffusion-télévision française). Il couvrira notamment le couronnement de la reine Elisabeth II et les événements de Suez en 1956. Ensuite, Gilbert Larriaga a roulé sa bosse dans le monde du sport, en filmant sur une moto une dizaine de Tour de France et en assurant sa réalisation une vingtaine de fois entre 1953 et 1981

"J'ai côtoyé Gilbert Larriaga entre 1974 et 1981. C'est un personnage qui vivait à mille à l'heure, très perfectionniste, toujours très méticuleux et grand ami de Robert Chapatt. Il aimait le Tour de France, il aimait la France. C'était un passionné de l'histoire de notre pays" - Daniel Mangeas, speaker historique de la Grande Boucle

L'hommage de Daniel Mangeas, speaker historique de la Grande Boucle, à Gilbert Larriaga

Tout au long de sa carrière, Gilbert Larriaga a collaboré pour plusieurs magazines de télévision : Les Dossiers de l'écran, Cinq colonnes à la une, Monsieur tout le monde. C'est un des plus grands réalisateurs et homme de télévision qui s'est éteint en Mayenne. Gilbert Larriaga devrait reposer à Paris, dans le caveau familial du cimetière des Batignolles près de Clichy. 

Des plages du Débarquement au Tour de France | Le reportage de France Bleu Mayenne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess