Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Laval: les commerçants satisfaits des soldes d'été

-
Par , France Bleu Mayenne

Clap de fin pour les soldes d'été, qui se sont terminés le mardi 6 août. Alors que c'est un bilan mitigé en France, les commerçants lavallois sont plutôt satisfaits de la saison. Reportage de Lena Thébaud.

Une boutique lors des soldes à Paris
Une boutique lors des soldes à Paris © Maxppp - Bruno Levesque

Laval, France

Quel bilan dresser de ces derniers soldes ? Si les chiffres officiels ne sont pas encore tombés, c'est un bilan partagé en Île-de-France, estime Patrick Martinez, directeur général délégué à la chambre de commerce et d'industrie de la région. 

À Laval, les petits commerçants et les grandes enseignes sont plutôt contents, même s'ils n'ont pas fait des records de ventes. La majorité d'entre eux déplore une baisse de la fréquentation de leurs boutiques, notamment lors des rassemblements des Gilets jaunes. "Au tout début des soldes, le mouvement des Gilets jaunes a eu un impact sur le flux que nous avons eu en boutique, mais globalement les soldes ont été satisfaisantes" explique ce vendeur de prêt-à-porter masculin. 

Les ventes influencées par la météo 

Autre cause de la baisse des fréquentations: les canicules du mois de juillet, qui en ont dissuadé plus d'un d'arpenter les rues de la ville. Mais dans l'une des boutiques de prêt-à-porter pour enfants de Laval, la responsable est plutôt contente de ses ventes car les parents ont anticipé les fortes chaleurs. "Ils avaient besoin de shorts et de bermudas pour leurs enfants" précise-t-elle. 

Malgré les canicules et les Gilets jaunes, certaines boutiques ont un bilan très positif, comme ce magasin de prêt-à-porter pour femmes, rue de la Paix, qui a réalisé cette année de meilleures ventes que l'été dernier. L'une des vendeuses constate quand même que le comportement des clientes était différent, puisqu'elles recherchaient avant tout des vêtements légers comme des robes. "Par contre les vestes et les pantalons c'est ce qui va nous rester" conclut-elle. 

Des soldes à 4 semaines 

À partir de janvier 2020, les soldes ne dureront plus que 4 semaines, au lieu de 6 actuellement. Est-ce que cela va avoir un impact sur le chiffre des boutiques ? À en croire cette commerçante indépendante installée à Laval depuis trente ans, pas tellement. Pour elle, les soldes ont perdu tout leur sens face aux grandes enseignes et aux sites de vente en ligne qui multiplient les ventes privées et les promotions tout au long de l'année. 

Il est grand temps que les autorités fassent quelques chose et mettent des règles en place.

Dans cette boutique, la responsable propose seulement les soldes d'hiver et d'été et pour elle la raison est simple: "Je ne fais jamais d'autres promotions dans l'année car j'estime que j'apporte un service et un conseil à mes clientes et ça, ça a un prix."