Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Laval : une quarantaine de manifestants contre la possible réforme de la loi de 1905

vendredi 7 décembre 2018 à 18:33 Par Lauriane Delanoë, France Bleu Mayenne

A l'appel de l'association Libre Pensée en Mayenne, une quarantaine de militants se sont rassemblés ce vendredi soir devant la Préfecture à Laval. Ils s'opposent à toute modification de la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

Les manifestants se sont retrouvés devant la Préfecture de Mayenne à Laval, à l'appel de la Libre Pensée.
Les manifestants se sont retrouvés devant la Préfecture de Mayenne à Laval, à l'appel de la Libre Pensée. © Radio France - Lauriane Delanoë

Laval, France

La réflexion menée à l'Elysée sur la réforme de la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat les inquiète. Une quarantaine de militants ont manifesté ce vendredi soir devant la préfecture de Mayenne à Laval, avec un mot d'ordre : "ne touchez pas à la loi de 1905 !"

L'association La Libre Pensée Mayenne et la Ligue de l'enseignement en Mayenne appelaient au rassemblement pour défendre cette loi sur la laïcité, après des annonces de la présidence de la République en novembre dernier. Emmanuel Macron réfléchirait à adapter la loi de 1905 pour permettre une restructuration de l'Islam en France. "Il est possible que la loi soit amendée", confirmait la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, le 5 novembre.

Un rendez-vous en préfecture

Pour les militants réunis à Laval ce vendredi soir, ce projet est inacceptable. Parmi eux, certains portaient des drapeaux de La France Insoumise, la FSU, le Parti Ouvrier Indépendant. La FNEC-FP FO 53 (syndicats Force Ouvrière de l'enseignement, de la culture et de la formation professionnelle en Mayenne) appelait également au rassemblement.

"Sous prétexte de +maîtriser+ l'Islam, on en viendrait à subventionner les religions par le biais d'avantages fiscaux, et l'Etat aurait un droit de regard sur les religions", redoute Gérard Prioul, le président de La Libre Pensée en Mayenne, en s'appuyant sur les pistes de réflexion avancées dans la presse. "Remettre en cause le compromis qui a abouti à la loi, ce serait réveiller de vieux démons", poursuit-il.

Les organisateurs du rassemblement indiquent qu'ils seront reçus le 14 décembre par le Préfet de Mayenne.