Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Laval Virtual : "le raz-de-marée de la réalité virtuelle et augmentée sera intense" prédit Laurent Chrétien

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

La 21e édition du salon Laval Virtual commence ce mercredi place de Hercé. 320 exposants sont présents cette année pour vanter les bienfaits de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée; qui seront omniprésentes dans notre quotidien d'après Laurent Chrétien le directeur de Laval Virtual.

Laurent Chrétien le directeur de Laval Virtual
Laurent Chrétien le directeur de Laval Virtual © Radio France - France Bleu Mayenne

Ce mercredi, la 21e édition du salon Laval Virtual commence place de Hercé à Laval. Près de 18.000 visiteurs sont attendus pour parcourir les 9.000 mètres carrés d'expositions. Un événement qui doit faire comprendre au grand public que la réalité virtuelle et la réalité seront de plus en plus présentes et utiles dans notre quotidien d'après Laurent Chrétien, le directeur de Laval Virtual.  

- Quelles sont les nouveautés de la 21e édition du salon Laval Virtual ? 

Les technologies de réalité virtuelle et réalité augmentée progressent chaque année. Sur le salon on va pouvoir expérimenter de nouveaux outils d'interaction, non seulement visuels mais aussi haptiques. Le public va pouvoir aussi rencontrer des robots émotionnels. Il y aura pas mal de choses autour de la transmission des émotions car c'est important de comprendre que l'un des pouvoirs de la réalité virtuelle c'est de pousser l'empathie, d'expérimenter une vie presque parallèle. Et du coup à la fois la captation de nos émotions pour qu'elles puissent être retranscrites sur nos avatars ou bien l'expression de ces émotions dans l'univers virtuel sont des enjeux importants pour augmenter ce pouvoir empathique. 

- L'objectif du salon Laval Virtual c'est aussi chaque année de faire comprendre aux Mayennais, au Grand Public, que la réalité virtuelle va s'installer dans notre quotidien ? Qu'elle va vraiment faire partie de notre vie ? 

Il y a aujourd'hui des applications dans tous les domaines. Moi je suis intimement convaincu que cela va même être violent, le raz-de-marée sera intense dans l'éducation, le tourisme, dans les sports, avec les jeux vidéo, les médias, sur nos smartphones. Les usages professionnels sont aussi en train de se développer de façon massive et débarquent dans tous les secteurs d'activités. 

- Est-ce que justement vous sentez que le grand public s'approprie cette réalité virtuelle et l'a comprend ? Que ce n'est pas finalement "qu'un truc de Jeun's" lorsque l'on parle de réalité virtuelle ... 

Je suis encore mitigé là-dessus, même si on a la chance d'avoir le salon que les Lavallois peuvent découvrir le week-end. Et je les invite à venir car on y comprend mieux ce qui nous attend demain. Réalité virtuelle, plus réalité augmentée, plus Intelligence Artificielle, plus robotique, tout cela va remplir le quotidien de nos enfants et de nos petits-enfants. 

- Ce salon rassemble aussi des grands pontes de la réalité virtuelle, qu'ils soient français ou étrangers. C'est ça aussi la particularité de ce salon : des gens du monde entier viennent à Laval. 

On a effectivement des Américains, des Canadiens, mais aussi nos amis japonais, chinois, coréens, taïwanais et depuis que nous avons fait notre tour d'Europe en camping-car on a de plus en plus d'Européens qui viennent. Nous avons beaucoup de relations avec les Hollandais par exemple. C'est un salon très international, d'ailleurs on a fait le choix de passer l'ensemble de nos conférences en anglais. C'est un choix assumé pour compter sur la scène internationale. Et quand on se promène sur le salon, il y a une petite moitié environ des stands qui sont occupés par des étrangers et 20-25% des visiteurs qui sont étrangers. 

- L'année dernière 18.400 visiteurs ont parcouru les allées du salon Laval Virtual. Allez-vous battre ce record de fréquentation pour cette nouvelle édition ? 

On aimerait bien en avoir un petit peu plus que l'année dernière. Les prévisions météos sont excellentes donc j'espère que les gens n'iront pas à la plage ce week-end. Il faut venir sur le salon une petite journée quand même (rires). Et côté professionnel on a vraiment fait le choix de faire payer l'accès au salon dès le départ pour éviter trop d'afflux et continuer d'avoir une qualification du visitorat la plus pertinente possible pour éviter que les exposants qui sont nos partenaires principaux dans l'opération soient déçus ou qu'il y ait trop de curieux. On devrait être autour des 8 ou 9.000 visiteurs professionnels. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu