Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le 11 novembre dédié aux militaires en opérations extérieures

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Emmanuel Macron inaugure ce lundi à Paris un monument dédié aux soldats morts loin de la France. 549 noms sont inscrits. Parmi eux, douze militaires des Bouches-du-Rhône tombés pour la France.

Le cimetière de Chateau-Gombert à Marseille où repose un soldat mort pour la France en Afghanistan en 2006
Le cimetière de Chateau-Gombert à Marseille où repose un soldat mort pour la France en Afghanistan en 2006 © Radio France - David Aussillou

Bouches-du-Rhône, France

Pour le 11 novembre, le président de la République rend hommage cette année aux militaires morts en opérations extérieures depuis 1963. Il inaugure ce lundi un nouveau monument aux morts construit à Paris dans le parc André-Citroën. Quelque 549 noms ont été inscrits, dont ceux de 12 militaires qui reposent dans des cimetières des Bouches-du-Rhône

Il y a notamment Frédéric Paré, un jeune Marseillais tué en Afghanistan en 2006 à l'âge de 34 ans. Yvette, sa maman a été invité à la cérémonie. "Quand je vais voir son nom sur le monument, je vais penser à mon fils, confie-t-elle. Sa vie a été brisée à 34 ans. C'est la moindre des choses qu'il y ait son nom de marqué sur un mur".

Le rosier de la mémoire

Une semaine avant cette cérémonie officielle, un premier hommage a déjà été rendu à ces militaires tombés pour la France en opérations extérieures depuis 56 ans. À la demande du président de la République, les bénévoles du Souvenir français ont fleuri les tombes de ces disparus. 

"On a déposé sur chaque tombe le rosier de la mémoire, explique Bernard Criscuolo, délégué général du Souvenir français pour les Bouches-du-Rhône. Avec leur famille quand c'était possible, nous sommes allés à Istres, Saint-Rémy de Provence, Martigues ou encore Jouques pour honorer la mémoire de ces hommes. Nous voulions rappeler qu'ils sont morts pour nous défendre".

La Croix du combattant pour 10 militaires à Marseille

À Marseille ce lundi, après la cérémonie l'Arc de Triomphe en fin de matinée à 11h, le préfet de région va remettre la Croix du combattant à dix militaires pour le courage dont ils ont fait preuve lors de conflits ou d'opérations extérieures. 

"C'est un honneur, estime Laure, sergent-chef dans l'armée de l'air. Ça fait partie des belles récompenses pour nous qui sommes engagés loin de nos familles. Ce n'est pas toujours évident de laisser nos enfants grandir sans nous". 

Le nouveau monument inauguré par Emmanuel Macron devient le dixième haut lieu de la mémoire nationale du ministère des Armées, comparable au mémorial du débarquement allié de Provence au Mont Faron et au Mémorial des guerres en Indochine à Fréjus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu