Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le 114, un numéro d'alerte par SMS contre les violences conjugales pendant le confinement

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Isère
France

Face à l'augmentation des violences conjugales depuis le début du confinement en France, le ministère de l'Intérieur ouvre ce mercredi 1er avril, un nouveau dispositif d'aide aux victimes, avec le 114. Un numéro d'alerte par SMS, lorsque l'on ne peut pas sortir de chez soi ni faire de bruit.

Le 114, numéro d'urgence pour les personnes sourdes ou malentendantes, est étendu à toutes les victimes de violences intrafamiliales
Le 114, numéro d'urgence pour les personnes sourdes ou malentendantes, est étendu à toutes les victimes de violences intrafamiliales

Les victimes de violences conjugales, et plus largement intrafamiliales, peuvent depuis ce mercredi 1er avril alerter police, gendarmerie, SAMU et pompiers par SMS, en envoyant un message au 114. Ce nouveau dispositif vise à faire face à l'augmentation des violences conjugales depuis le début du confinement, le 17 mars dernier. Le 114 est à l'origine un numéro d'urgence pour les personnes sourdes et malentendantes. Il est donc élargi à toutes les victimes de violences qui ne peuvent pas sortir de chez elles, ni faire de bruit. 

Normalement destiné aux sourds et malentendants 

Les opérateurs derrière ce SMS d'urgence préviendront les forces de l'ordre en leur transmettant les coordonnées de la victime. "C'est un dispositif qui est au départ porté par le CHU de Grenoble, et est dédié aux personnes sourdes et malentendantes, en permettant une communication par SMS", explique Christophe Castaner.

Le ministre de l'Intérieur l'a souligné, "Le confinement ne doit pas être un terreau à la violence intrafamiliale. Nous nous sommes aperçus que malgré tous les dispositifs qui sont montés en puissance depuis un an, il pouvait y avoir encore un trou dans la raquette".

Les violences conjugales ont augmenté de 30% pendant le confinement

Les chiffres dont on dispose pour le moment parlent d’eux-même. Lors de la première semaine de confinement, les violences conjugales ont augmenté de 30% en zone gendarmerie comme en zone police. Le huis clos imposé par la pandémie de Covid-19 rend la question des violences intrafamiliales particulièrement sensible.

Jeudi dernier, Christophe Castaner avait déjà lancé un nouveau dispositif pour les victimes : elles peuvent désormais se rendre dans une pharmacie pour signaler des violences. Des points d'accueil sont aussi mis en place devant une vingtaine de supermarchés. Les téléphones d’urgence fonctionnent : le 17 ou le 112. Ainsi que le 39 19 pour des conseils, et un site spécial existe pour déposer plainte en ligne, ici.

Et maintenant ce numéro d'urgence par SMS. Le 114 sera valable jusqu'à la fin du confinement. Il ne faut surtout pas oublier d’indiquer l’adresse où la victime se trouve, pour que les forces de l’ordre puissent intervenir rapidement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu